iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

A quel âge puis-je commencer la crème anti-rides ?

Faux. C’est une croyance assez répandue qui pourtant est infondée. Il apparait que 30% des femmes de moins de 25 ans utiliseraient des anti-rides destinés aux 40 ans (et plus). Cependant, cela aurait plutôt l’effet inverse : appliquées trop tôt, ces soins risquent de provoquer des dégats et ainsi accélérer le vieillissement de la peau ! Certains seraient même irréversibles. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons !

  • L’anti-ride est-il trop lourd/épais : c’est pour cela qu’il vaut mieux éviter de l’utiliser sur une peau trop jeune, au risque d’empêcher la peau de respirer. Une simple crème hydratante suffit.
  • Les ingrédients qu’elles contiennent ne conviennent pas aux peaux jeunes
  • Cela augmente le risque d’allergies et d’irritations (et de sensibilité au soleil)

Quand je commence à mettre de l’anti-âge, va-t-il y avoir une amélioration visible de la peau en 15 jours ?

Non. C’est souvent ce que revendiquent les marques (« amélioration en 10 jours seulement ! ») Mais c’est bien entendu pas possible en si peu de temps. Mais à long terme, par rapport à une autre femme qui ne prend pas soin de sa peau, si la crème est bien appliquée au quotidien, il y aura une différence et la peau sera plus ferme et plus belle… au bout de quelques années d’utilisation.

Toutes les crèmes se valent-elles ?

Non. De nombreux produits et marques sont présent sur le marchés et ils n’ont pas tous la même efficacité ni les même principes actifs. Certains aussi sont plus concentrés – donc contiennent plus d’agent actifs – d’autre moins. Autant de critères qu’il faut prendre en compte à l’achat, en lisant l’étiquette et en se renseignant au préalable.
De plus, certains fabricants de crème anti-âge optent pour des agents comme le rétinol (synthèse du collagène), d’autres à base de plantes,… Leur effets sont différents!

Plus une crème est chère, plus elle est performante ?

Pas forcément. Certaines études ont mis en avant des produits à la même efficacité, tandis que leur coûts variaient de 100 à… 3 euros.

Conclusion ? Pas vraiment utile avant 30 ans

En bref, à chaque âge ses besoins ! Bien entendu, chaque femme est libre de commencer à mettre des crèmes anti-âge dès qu’elle le souhaite, mais le mieux est de le faire dès l’apparition de premières rides visibles (des rides de vieillesse, et non d’expression). Ce qui arrive en général aux alentours des 30-35 ans. Avant ça donc, il n’y pas vraiment d’intérêt à en appliquer, puisque l’on a vu plus aux que cela ne retardait pas leur apparition.

Avant de vous procurer votre premier anti-âge, gardez en tête les ennemis de la peau qui donnent des rides :

  • Le soleil
  • La pollution
  • Le tabac
  • L’abus d’alcool
  • Le sucre
  • Les régimes draconiens…

Vous avez des doutes ou des questions ? Demandez conseil à votre dermatologue

4148

A lire aussi

La Sardine, le nouvel incontournable

Irene

Direction la Martinique : bien préparer son voyage

Irene

Comment savoir si vous êtes intolérant au gluten ?

Irene

Pour des cheveux brillants pour les fêtes, on s’y prend dès maintenant !

Irene

5 choses que vos pieds disent de votre santé

Irene

Les « oeuf méga 3 » façon Sang-Hoon Degeimbre

Irene