iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Le lait et le chat … Mythes et réalités !

Conséquence… bon nombre d’entre nous est  aujourd’hui convaincu des bienfaits du lait pour le chat.. pensant que celui-ci doit en boire quotidiennement et apportant donc la ration journalière à nos compagnons félins !

Erreur … Les chats, tout comme n’importe quel adulte de n’importe quelle espèce, ne devrait se contenter que d’eau comme unique boisson !

Halte aux fausses idées… et conseil pour un chat en pleine santé.. dans les quelques lignes qui vont suivre… !

Le lait pour le chaton oui… mais pas pour l’adulte !

Comme tous mammifères, le chaton après la naissance, nécessite pour alimentation le lait maternel. Qui n’a jamais pu s’attendrir devant ces moments privilégiés de tétée des chatons auprès de leur mère ?

Mais outre la couverture des besoins énergétiques des nouveaux-nés, le lait de maman chat est indispensable également à la santé de sa progéniture.  En effet, le premier lait produit par la mère porte le nom de colostrum et est extrêmement riche en anticorps. Ainsi, la mère par le seul apport de ce premier lait assure à ses petits une protection efficace contre toute infection potentielle.

Dans sa composition, le lait inclut divers éléments dont une molécule précise que l’on appelle : le lactose.  Cette molécule est un sucre que le système digestif des chatons est parfaitement capable de digérer …

Mais à partir de 1 mois, la capacité de digestion du lactose tend à décroître … c’est à partir de ce moment aussi que le chaton commence à manger une alimentation solide.

Il est alors impératif de lui laisser de l’eau à disposition pour compenser le volume de liquide qu’il n’ingère plus par son alimentation de base !

Dès l’âge de 2 mois, les chatons vont être sevrés : une alimentation exclusive sous forme de croquettes est possible.  Dans la nature, le sevrage intervient régulièrement vers 3 mois … au moment où la production de lait maternel décroît !

A ce moment précis, chez 2/3 des chats la capacité de digestion du lactose disparaît totalement.  Et si plus tard, le chat boit à nouveau du lait, il s‘ensuit rapidement des phénomènes de diarrhée ou de selles molles.

Les chats apprécient donc peut-être le lait.. mais leur santé en souffre généralement puisque physiologiquement, ils ont perdu la capacité de le digérer.  Le plus optimal est donc de ne leur laisser que de l’eau à disposition…

Et quand le chaton est orphelin … ?

Il peut arriver pour des raisons bien diverses que maman chat ne puisse allaiter ses petits : une portée en surnombre, un rejet de sa progéniture ou simplement une conséquence malchanceuse d’une mise bas compliquée et difficile qui contraint à des soins particuliers de la maman.

Dans ces cas précis, il est nécessaire et indispensable de pallier à la situation et d’avoir recours à ce que l’on appelle : des laits de substitution.

Très souvent, pour les chatons orphelins, le lait maternel est remplacé par un lait proche du lait de vache.  Mais le lait de vache est souvent trop riche en lactose, le sucre du lait, et contient moins de protéines et de graisses que le lait de la chatte.

Cette alternative est donc une solution possible mais pour la santé du chaton, il vaudra bien mieux opter pour le choix d’un lait spécialement conçu et formulé dont la composition reproduit au mieux la composition du lait de la chatte.  Ces laits sont disponibles auprès de votre vétérinaire ou du magasin spécialisé !

Mélangé avec de l’eau, ces laits en poudre reproduisent parfaitement le lait maternel. Pour une croissance optimale et toute en harmonie du chaton !

Surpris n’est-ce pas … ??? Et oui… comme quoi… les idées reçues et véhiculées sont parfois trompeuses… En effet, le lait n’est pas si bon pour la santé.. 2/3 des chats adultes n’étant plus capables physiologiquement de digérer  le lactose, une molécule de sucre particulière présente dans le lait !  Donner du lait à un chat induit donc très fréquemment des diarrhées !

Ne vous laissez donc plus surprendre par cette fausse idée, dans l’intérêt de la santé de votre fidèle petit compagnon.

Docteur Bénédicte Flament
Responsable Communication Scientifique Royal Canin Belux

5556

A lire aussi

Le café réduirait les effets secondaires de l’obésité

Irene

Pourquoi on est devenus pesco-végétariens

Irene

Fatigue, ongles et cheveux cassants… peut-être manquez-vous de fer ?

Irene

Comment contrôler son poids quand on est enceinte ?

Irene

La série à piquer à sa copine #1 — Pretty Little Liars

Irene

La Glossybox pour homme « Gentleman », test et avis

Irene