iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Le PHP et la méthode MVC : je facilite, je clarifie !

Vous êtes peut-être nombreux à ne pas connaître le MVC (Modèle-Vue-Contrôleur). C’est une méthode qui permet de découper son code en trois parties afin de faciliter la maintenance de celui-ci et de clarifier le code pour qu’un webdesigner, par exemple, puisse venir intégrer son design sans avoir besoin de l’aide du développeur et inversement. En gros, cette méthode vous oblige à créer 3 fichiers distincts : – le modèle, une classe bien souvent ; – la vue, qui permet l’interaction avec le client (tout le code html et des variables PHP si la page est dynamique) ; – le contrôleur, qui va faire le lien entre la vue et le modèle. Créer 3 fichiers peut paraître contraignant. Je l’avoue, j’étais un peu sceptique à mes débuts en développement mais depuis que je l’ai essayé, je l’ai adopté.

Cette méthode peut demander un peu plus de temps pour le codage puisqu’il faut gérer 3 fichiers au lieu de tout regrouper dans un seul. Ceci dit, je vous assure que, lorsque vous aurez besoin de debugger ou de faire une modification quelques mois plus tard, vous serez bien content d’avoir utilisé ce système. Et oui, vous saurez exactement où il est nécessaire de faire la modification.

Une requête à modifier ? Hope, je vais voir du côté du modèle. Une condition à changer ? Je vais regarder le contrôleur. Et si c’est juste une variable à ne plus afficher ? Il suffit simplement de modifier la vue ! Si, en plus de cela, vous utilisez un template pour la vue… Je pense que vous avez tout compris.

Un template pour la vue, je ne comprends pas ? Un template, c’est une sorte de plugin que l’on installe pour simplifier le code qui se trouve dans la vue. Celui que j’ai toujours utilisé avec PHP est Smarty (qui est le template par défaut de Prestashop d’ailleurs). Un template permet surtout de ne pas avoir de PHP, dans notre cas, dans la vue, mais des variables Smarty assignées dans le contrôleur. C’est un gain de clarté dans votre code : plus besoin d’ajouter à chaque ligne le « < ? echo $mavar ?> » mais juste « {$mavar} ».

Et surtout, si vous bossez avec un webdesigner, il vous en saura reconnaissant !

Crédit photo : Blog des Nouvelles Technologies

Pour suivre le blog IUT Bethune plus facilement, retrouvez-nous sur Facebook 🙂

A lire aussi

Les années 80 : oubliez le disco, on a mieux.

Irene

Printemps et soleil boostent-ils la libido ?!

Irene

Nadine Salembier à Comines : un Spa pour être traité comme un roi

Irene

Les meilleures plages de Guadeloupe

Irene

Création de site

Irene

Prendre une douche froide c’est bon pour la santé !

Irene