iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Barbe, moustache, torse velu… Aimez-vous les poils chez l’homme ?

Tantôt lisse, tantôt velu, les goûts féminins en matière de pilosité masculine évoluent et restent très dépendants de chacune. Peut-être le préférez-vous poilu de partout, ou encore sans le moindre poil, certaines craquent pour un homme barbu voire moustachu mais le corps bien épilé, d’autres enfin adorent le contraire : un mâle velu, mais à la barbe bien rasée !

Une question de mode avant tout

Si on prend le cas qui nous occupe sous l’aspect mode, on constatera que les choses ont bien changé en 25 ans. Souvenez-vous, durant les années 90, la mode était aux mecs sans poils. David Hasselhoff dans « Alerte à Malibu », Johnny Depp à l’époque « 21 Jump Street » ou encore Jason Priesltey dans « Beverly Hills 90210 » étaient plutôt nus du menton ! Les chanteurs n’étaient pas en reste : Bon Jovi et les boys band affichaient quant à eux des torses nus et musclés, huilés parfois, mais toujours bien épilés. Certains, à la même époque, misaient plutôt sur le bouc, la barbiche façon Will Smith ou Florent Pagny, mais ils étaient plus rares.

Aujourd’hui, les poils reviennent sur le devant de la scène de manière très claire ! Le style bucheron, hipster ou encore homme des cavernes plait davantage. Les exemples parmi les célébrités ne manquent pas dans ces différents styles : Sébastien Chabal, le rugbyman français fût un des premiers à remettre la barbe épaisse au goût du jour. Depuis, de nombreux acteurs sexys affichent une belle barbe et ça plait : Ben Affleck, Jared Leto, Georges Clooney, Bradley Cooper… Récemment, le prince Harry d’Angleterre s’est affiché avec une belle grosse barbe rousse et les réactions favorables étaient nombreuses ! Tout comme quand Jean Dujardin s’est laissé pousser la barbe, l’accueil féminin  fût enthousiaste.

La moustache a également fait un incroyable come-back ces derniers mois. Elle est pourtant moins évidente à porter, mais elle constitue en quelque sort un « accessoire tendance » qu’on se rase ou qu’on se laisse pousser au gré de ses humeurs. La campagne de lutte contre le cancer de la prostate en a d’ailleurs fait son emblème en décrétant le mois de novembre mois de la moustache (movember). De nombreuses stars ont également succombé au look moustache : Orlando Bloom, Johnny Depp… Plus souvent arborée avec un bouc, elle reste cependant plus difficile à porter et les femmes sont généralement moins fans du genre.

Et puis sous la chemise et même en-dessous de la ceinture, les hommes ont la possibilité de laisser pousser ou de raser leurs poils. Et là, il n’est plus question de mode, mais surtout préférence personnelle. Si certains optent pour le « jamais sans mes poils » pour une question de virilité, par confort, certains préféreront tout raser, ou au moins élaguer sévèrement. Les goûts de madame ont évidemment un grand rôle à jouer. Il y a celles qui ne veulent pas de poil du tout, qui préfèrent le contact avec la peau douce de leur homme. Il y a celles qui aiment un peu de poils, pour que la virilité soit marquée, mais pas trop. Et dans ce domaine, la ligne de poils sous le nombril est très appréciée ! Certaines aiment les torses bien velus, mais en revanche, ce que les femmes n’aiment pas, c’est le dos velu ! Françoise, dermatologue, nous l’a confirmé : « les hommes demandent beaucoup d’épilation du haut du dos au laser et je peux dire qu’ils sont 100 fois plus douillets que les femmes ! »

Avec ou sans poils : les arguments féminins

Lorsqu’on sonde ces dames pour savoir ce qu’elles pensent de la pilosité masculine, force est de constater qu’elles pensent avant tout à leur confort. Ce n’est pas qu’elles sont contre la barbe ou les poils, mais elles restent majoritaires à préférer embrasser un mec rasé même si la barbe lui donne un côté sexy. Certaines se sentent irritées par les poils drus sur le visage et préféreront que la barbe ne soit pas trop proéminente.  Mais dans son témoignage, Nadia nous a confié qu’il ne s’agit que d’une habitude à prendre : « Au début, je me demandais si j’allais m’y faire, j’ai une peau très fragile et le contact entre ses poils et mon doux visage, c’était pas terrible. Puis ma peau s’y est faite et j’ai commencé à regarder ses poils autrement. Je me suis dit : ‘mon Dieu, mais c’est ultra sexy’. »

C’est aussi pour une question de confort que les hommes se rasent sous la ceinture : les poils coincés dans la braguette, on peut imaginer que ça ne soit pas très agréable ! Pour cette zone, le confort prime nettement, et les femmes n’y accordent généralement pas trop d’importance.

Quand on remonte au niveau du torse en revanche, l’aspect esthétique prendra le dessus : quelques poils virils sur le torse, c’est sexy pour certaines, pour d’autres la préférence va au torse lisse, plus agréable à caresser. Si Laurence préfère pas de poil, « c’est plus sensuel », Claudia, Caroline et Yasmine craquent pour la ligne de poils sous le nombril. Pauline préfère quant à elle le torse plus velu, tout comme Nadia : « Il a de magnifiques poils sur le torse, juste ce qu’il faut » nous dit-elle, et un de ses petits plaisirs est d’ « enrouler les petits poils de son torse autour de mon doigt ».

Il faut dire, et c’est un argument majeur pour la femme que les poils ont quelque chose de rassurant. Celles qui aiment la pilosité chez l’homme sont très attachées à l’image du mec viril aussi. « Moi j’aime les mecs virils » nous dit ainsi Virginie. Pauline insiste quant à elle sur le sentiment de protection : « La pilosité participe à sa virilité et donc au sentiment de sécurité qu’il procure ».

Et l’hygiène dans tout ça ?

Mais il y a un frein à la pilosité dont parlent plusieurs femmes que nous avons interrogées : l’hygiène. Si pour certaines, les poils, c’est forcément sale, pour d’autres, pilosité et propreté peuvent faire bon ménage ! Généralement, les hommes qui craquent pour la barbe parce qu’elle est tendance sont des personnes qui font attention à leur look et donc à leur hygiène corporelle. Une barbe bien taillée et shampouinée chaque jour comme on le fait avec les cheveux est assure à ces messieurs une hygiène irréprochable. D’autant plus qu’il existe de nombreux outils et notamment des rasoirs très précis permettent d’éliminer les poils inutiles et disgracieux comme ceux des oreilles, du nez, des aisselles ou des parties intimes. Pour ce qui est du torse et de la barbe, une hygiène quotidienne est suffisante, sauf peut-être pour les plus maniaques d’entre nous !

8872

A lire aussi

Suite N°7 : quand le rap vient flirter avec le rock

Irene

Cancer du poumon : un diagnostic souvent trop tardif

Irene

Bruxelles : une visite de la capitale belge en 24h top chrono

Irene

Du venin d’araignée contre les douleurs chroniques

Irene

Quand prendre soin de sa peau devient un réflexe de mec

Irene

Gastro : pas de secret, il faut s’hydrater !

Irene