iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

L’andropause, un tabou d’homme

L’andropause n’est pas comparable à la ménopause même si un rapprochement entre leurs symptômes est souvent fait. Elle n’est pas une maladie mais un phénomène inclus dans le processus normal du vieillissement comme la ménopause l’est chez la femme. A partir de la cinquantaine, l’homme peut, comme la femme, exprimer des plaintes dues à un bouleversement hormonal. À mesure que les hommes vieillissent, les niveaux de testostérone peuvent diminuer de jusqu’à 50 %. Il est bien établi qu’un certain nombre d’hommes voient leur taux de testostérone diminuer de 1 % à 2 % par année dès 40 ans. Toutefois, environ 80 % des hommes de 60 ans et 50 % des hommes de 80 ans présenteraient des taux de testostérone similaires à ceux d’hommes plus jeunes.

Est-ce grave si on perd sa testostérone ?

Elle joue un rôle important dans le maintien de la force musculaire et de la fonction sexuelle chez les hommes. Souvent, on ignore qu’elle a des effets considérables sur le cerveau, la peau, le foie, les reins, le sang, les os, le cœur, les taux de cholestérol et la prostate. L’hypophyse, située dans le cerveau, contrôle la libération de la testostérone dans les testicules. Dans un premier temps, l’hypophyse sécrète des hormones. Ces hormones circulent dans le sang jusqu’aux testicules, où elles stimulent ces dernières pour produire à la fois la testostérone et le sperme.

Que faire ?

Dans tous les cas, il convient de consulter son médecin généraliste ou son urologue. Avant d’envisager un véritable traitement de l’andropause, la plupart des médecins préconiseront une bonne hygiène de vie, alimentation équilibrée associée à un exercice physique régulier. Ils attireront l’attention sur l’aspect négatif de l’alcool et du tabac.On proposera également la prise de compléments alimentaires tels que les anti-radicaux libres ( sélénium, zinc, vit A, C, E), le magnésium, les oméga 3, le coenzyme Q10 et les vitamines B.

Quels symptômes ?

-Troubles de la sexualité : baisse de la libido, troubles de l’érection, mauvaise qualité de vie sexuelle. -Troubles du sommeil : fatigue au réveil, sommeil peu réparateur, réveils fréquents pendant la nuit, … -Troubles de l’humeur : nervosité, angoisse, sautes d’humeur, … -Troubles métaboliques : prise de poids, excès de graisse abdominale, perte de cheveux, parties génitales qui diminuent de volume, … -Troubles urinaires : problèmes de prostate

-Troubles vasomoteurs : bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, …

Vincent Lievin

3274

A lire aussi

Mille et une façons de faire des brownies

Irene

Nivea lance le shampooing et l’après-shampooing Repair & Targeted Care

Irene

Ajax ou comment améliorer l’expérience utilisateur

Irene

Les dépassement d’honoraires augmentent chez les pédiatres, gynécos et ophtalmos

Irene

Comment soigner une gastroentérite vite et bien?

Irene

10 astuces qui vont faciliter l’utilisation quotidienne de votre iPhone

Irene