iutbethune.org
Image default
Bethune

Le Vieux de la Vieille : un estaminet et du Maroilles au coeur de Lille

Vous vous en doutez, le blog IUT Bethune a profité de cette période estivale passée dans le Ch’Nord pour vadrouiller dans le Vieux Lille et tester quelques restaurants. Forcément. Faute d’avoir un frigo rempli, nos estomacs qui criaient famine nous ont mené une nouvelle fois au Vieux de la Vieille. Bon, en réalité, c’est à la demande de pôpa et môman qu’on s’est retrouvé là-bas. Leur envie irrépressible de cuisine flamande a joué en la faveur de cet estaminet.

Dimanche, 13h30, on pousse la porte du Vieux de la Vieille – sans avoir pris soin de réserver. Cette habitude finira par avoir notre peau. Bien sûr, le restaurant est bondé et on se voit déjà errer dans les rues pavées du Vieux Lille, avec un estomac qui crie famine. Mais non. Le personnel, qui respire la bonne humeur et la joie de vivre (précisons-le, ça mérite d’être souligné), bidouille les réservations et l’organisation des tables pour nous trouver une place. Alléluia !

Question menu, il y en a pour tous les goûts à partir du moment où l’on cherche de la cuisine traditionnelle made in NPDC – welsh, potjevleesch et fricadelle pour n’en citer que trois. Lors de notre première visite, nous avions goûté le poulet au maroilles : succulent, délicieux, merveilleusement bon, mais impossible de le finir. Cette fois, c’est la Goyère au Carré du Vinage qui nous fait de l’œil, autrement dit, une tarte aux fromages du coin. Simple mais efficace, accompagnée d’une purée ou de frites ainsi qu’un peu de salade. Encore une fois, il en reste dans l’assiette mais notre panse est calée, c’est le principal.

[/caption]Les desserts du Vieux de la Vieille resteront un mystère, mais les différentes glaces proposées ont l’air d’envoyer du pâté et typiques de la région (bêtise de Cambrai, spéculoos ou encore Chicorée).

Le poulet au Maroilles incriminé – Crédit : Olivia A., Food ReporterCuisine mise à part, on a beaucoup aimé l’ambiance et la décoration (= tout et n’importe quoi accroché au mur et au plafond), qui rappelle bien vite les greniers un peu trop encombrés de nos grands-mères.

Le ménage, c'est pas du luxe - Crédit : estaminetlille
*SLURP* - Crédit : Audrey M., dismoioù & Les Balades Z Exquises

Qu’est-ce qu’on retient de cet estaminet ?

Ses portions copieuses, sa cuisine flamande réussie, le large choix en matière de bières brassées dans la région. Le seul regret qu’on a, c’est l’absence de menu et, par conséquent, le montant de l’addition qui grimpe très, très, très, vite quand on commande à la carte (comptez 15/20€ pour plat + boisson). Bref, une adresse qu’on garde sous le coude (tant que c’est papa et maman qui paient).

Pour suivre le blog IUT Bethune plus facilement, retrouvez-nous sur Facebook 🙂

A lire aussi

L’émergence des fast-food « nature/sain/bio » à Lille

Irene

À la découverte du Café des Nates : la cuisine & la mode sont à l’honneur (Lille)

Irene

Idées de sorties et de soirées au Magazine Club à Lille

Irene

Week-end romantique à Lille

administrateur

4 restaurants où manger le midi à Lille pour moins de 15€

administrateur

Le Startup Weekend Lille, 54h pour monter sa start-up

Irene