iutbethune.org
Image default
Bethune

La ville de Béthune en 1900

L’année 1900 a été pour Béthune une période d’expansion qui a été sabotée par la première guerre mondiale déclenchée en 1914. De nombreuses modernisations ont eu lieu et malgré les ravages Béthune s’est retrouvé dans un aspect plus moderne grâce à la reconstruction de toute la ville, notamment du centre ville et de la Grand-Place.

Béthune en pleine expansion

La fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle a vu Béthunes s’épanouir dans tous les domaines.

La démolition des remparts de Béthune

Les remparts de Béthune datent du XVIIe siècle quand Charles Quint a décidé de fortifier Béthune pour la protéger des invasions ennemies. Cela a empêché le développement de Béthune qui s’est retrouvée recluse au cours du XVIIIe et du XIXe siècle. Pour laisser de la place à la modernisation, le maire Charles Dellisse-Engrand a donné l’ordre vers la fin du XIXe siècle de démolir tous les remparts.

Le développement de l’urbanisation

Après que les fortifications aient été démantelées entre 1870 et 1879, Béthune a pu poursuivre son épanouissement vers l’Est en développant son urbanisation. Les remparts n’ont laissé aucune trace et la ville a commencé à construire des boulevards et des gares. C’est en 1890 que la compagnie des Tramway de l’Artois a été créée pour desservir Béthune et Estaires.

La modernisation de la ville

Pour poursuivre son développement, Béthune a vu l’implantation de l’Horlogerie Outrebon à la fin du XIXe siècle. Aequitas, une usine de pesage s’est aussi installée en 1906 près de la gare et en face de la Friche Testut actuelle. La construction d’un hôpital a pu se faire en 1907 et la poste a été fonctionnelle en 1910. Peu après, vers 1912 Béthune s’est dotée d’un théâtre et a élargi ses réseaux d’électricité, d’eau courante et d’assainissement. La Bande Pollet a connu son succès à Béthune en 1909.

Béthune meurtrie par la guerre et reconstruite

Béthune a connu les dégâts de la guerre, mais elle a aussitôt été reconstruite dans un style plus moderne.

Béthune à la Première Guerre mondiale

La moitié de la ville de Béthune a été meurtrie par la guerre à l’issue de la première guerre mondiale. Près de 150 000 Ha de terres ont été stérilisées suite aux bombardements à Béthune et Aras. Le Beffroi a joué un rôle important au début de la guerre en 1914 car il a permis au guetteur d’indiquer tous les incendies déclenchés par mes bombardements fréquents.

La reconstruction après la première guerre

Après la première guerre mondiale, la reconstruction de Béthune a pu se faire. Cela s’est passé entre 1919 et 1932. Les rues ont été élargies et les maisons avoisinant le Beffroi ont été rasées pour faire beaucoup plus de place à ce monument qui a été d’une grande utilité pendant la guerre. La reconstruction due la Grand-Place a également eu lieu et elle se retrouve aujourd’hui dans un style régionaliste et néo-flamand. Le 5 décembre 1919 Béthune a reçu la légion d’honneur.

La révolution architecturale

En raison de la destruction engendrée par la première guerre et les derniers bombardements de 1918, la ville a dû être reconstruire. La majorité du centre ville a été ravagée et a laissé place à la désolation. La reconstruction était inévitable. Cela a donné naissance à une révolution architecturale dans les années 1920. Un groupe d’architectes sous la direction de Jacques Alleman on contribué à la reconstruction de Béthune dans un style art-déco.

A lire aussi

Le Dandy, un bar aux cocktails délicieux au cœur du Vieux Lille

administrateur

Où diner en amoureux à Lille ?

administrateur

Les meilleurs restaurants où bruncher à Lille le dimanche

administrateur

4 restaurants où manger le midi à Lille pour moins de 15€

administrateur

Week-end romantique à Lille

administrateur

Les bonnes adresses de glacier à Béthune

administrateur