iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Ces boissons sans alcool qui en contiennent quand même

Savez-vous que vous pouvez consommer de l’alcool en buvant du jus de fruits, du coca, ou de la bière estampillée 0% ? Pour des raisons différentes, ces produits contiennent de faibles traces d’alcool.

Les « softs » qui contiennent des traces d’alcool

Parmi les « softs » nous retrouvons l’eau, les jus de fruits, les limonades, les sodas, le café ou encore le thé par exemple. Des produits qui ne sont pas du tout sensés contenir de l’alcool.

Pourtant du jus de fruits ouvert depuis plusieurs jours va commencer à fermenter, ce qui va former de l’alcool. Comme pour le cidre ou les autres alcools à base de fruits. La quantité sera minime, mais présente.

Le cola contient lui aussi de faibles traces d’alcool. La revue « 60 millions de consommateurs » a réalisé une enquête sur 19 marques de cola suite aux rumeurs persistantes. Près de la moitié des colas testés contenaient de faibles doses d’alcool, jusqu’à 10 mg par litre (soit environ 0,001% d’alcool). Notamment de grandes marques comme Pepsi et Coca-Cola. Le produit en contenant le plus est Soda Stream, la solution concentrée qui arrive au résultat de 272 mg par litre.

Coca-Cola explique que ces traces d’alcool peuvent apparaître à cause du processus de fabrication de la boisson mais qu’elles sont reconnues comme étant sans alcool par les autorités gouvernementales de chaque pays. De son côté, Pepsi tient le même discours.

Les boissons 0% qui ne le sont pas tant que ça

La mention « 0% » a la cote, surtout chez les femmes qui sont plus sujettes à faire attention à leur ligne et à consommer des aliments « light ». Les marques le savent bien et usent donc de cette mention pour toucher cette cible en particulier.

Des bières et des vins 0% sont donc arrivés à côté des autres alcools dans les supermarchés. Des bières aromatisées à la cerise ou au citron, ou même des versions spéciales de bières connues qu’on présente comme un soda.

Pourtant, ces produits ne sont pas 0% pour des raisons législatives. En France, le Code de la santé publique qualifie comme boissons sans alcool une boisson qui ne comporte pas de traces d’alcool supérieures à 1,2%. Certaines marques vont tout de même afficher un chiffre comme 0,5% d’alcool par exemple, là où d’autres pourraient induire le consommateur en erreur par le marketing axé sur le 0% alors que la boisson peut contenir 1° d’alcool.

Bien entendu, avant de se saouler au cola ou à la bière 0%, il faudra en boire une quantité très importante. Cependant, l’information est utile à connaître.

La gente féminine devra également noter le fait qu’une bière sans alcool peut être plus calorique qu’une bière alcoolisée car plus sucrée. Agissez en consommateur avisé et n’oubliez pas de lire les étiquettes.

Si on est enceinte ?

Nous avons contacté Geneviève Moreau, nutritionniste et directrice du S.I.I.N. au sujet de la consommation de ce type de boissons (vins et bières sans alcool) lors de la grossesse.

Un vin sans alcool est en fait désalcoolisé. Son processus de fabrication est transformé ce qui n’est pas sans risques, d’autant plus qu’il contient toujours des sulfites.

La bière sans alcool peut elle aussi contenir des résidus.

Enceinte, il vaut mieux privilégier des aliments naturels qui ne sont pas trop transformés. Les eaux aromatisées sont une bonne alternative aux boissons sans alcool (vin, bières, sodas, etc.)

4302

A lire aussi

Quels sont ces aliments sains qui cachent beaucoup de calories ?

Irene

EHPA : les résidents de plus en plus dépendants

Irene

Comment prendre soin de mon chat (et le chouchouter) ?

Irene

5 astuces pour éviter la chute de vos cheveux

Irene

Le cocktail CaïpiBallsao : quand l’Ecosse rencontre le Brésil

Irene

Le Millionnaire Shortbread au caramel et au chocolat : yummy !

Irene