iutbethune.org
Image default
Emploi / Formation

5 erreurs à éviter lors d’un process de recrutement

En matière de recrutement, les entreprises ont des besoins immédiats. “Plus vite on recrute, mieux c’est !”.

Mais attention à ne pas faire les choses dans la précipitation, car à chaque étape du recrutement il y a des erreurs à éviter. Dans cet article, nous vous expliquons quelles sont les 5 erreurs à éviter lors d’un process de recrutement.

1 – Faire valider l’offre d’emploi par tout le staff

La première impression qu’a un candidat en recherche d’emploi est, bien évidemment, l’offre d’emploi. Elle est, par conséquent, très importante car elle va l’inciter, ou non, à vous envoyer sa candidature.

Sa rédaction est très importante, c’est pourquoi de nombreux chargés de recrutement se mettent la pression. Afin d’être sûr d’avoir écrit LA meilleure offre d’emploi, ils vont la rédiger, puis la faire relire par un puis deux collaborateurs, qui vont eux-mêmes la relire puis la renvoyer au bout d’un ou deux jours, si leur agenda leur permet.

En faisant cela, les recruteurs perdent beaucoup de temps, ils risquent d’avoir des corrections à effectuer ou pire d’avoir de mauvais conseils.

Si vous êtes recruteur, que vous ne connaissez pas bien le poste à promouvoir ou que vous avez besoin de précisions sur les informations à indiquer dans l’offre, posez vos questions avant de commencer la rédaction de l’offre. Faites vous confiance, et publiez-là sans la faire relire.

L’idéal étant, bien sûr, de confier la rédaction de l’offre d’emploi à une personne experte dans le domaine, qui connaît le poste sur le bout des doigts.

2 – Oublier des informations essentielles dans votre offre d’emploi

L’objectif de la campagne de recrutement, au delà d’obtenir un volume suffisant de candidatures, est d’obtenir le plus de CV qualifiés pour le poste. Plus votre annonce est précise, plus votre travail de tri sera facilité.

Au delà d’être attractive pour les candidats, votre offre d’emploi doit contenir un certain nombre d’informations essentielles. Oublier certaines de ces informations est l’une des erreurs à éviter lors de la rédaction de l’offre car cela peut vous faire passer à côté de candidatures intéressantes.

L’un des points les plus importants, c’est le salaire. En effet, selon HelloWork, 45% des candidats se disent moins susceptibles de postuler si le salaire n’est pas affiché.

Ensuite, les éléments les plus regarder par les candidats sont : le lieu géographique, les avantages salariés ainsi que la mise en place du télétravail et ses conditions.

Enfin, la meilleure méthode pour ne pas oublier d’informations est de se mettre dans la peau d’un candidat et de se demander : quelles informations sont essentielles pour moi, en fonction de mon secteur d’activité et de mon métier ?

3 – Utiliser les mauvais canaux de diffusion

Après avoir rédigé l’annonce, vous devez la diffuser, à cette étape aussi il est important de ne pas commettre d’erreur.

Pour bien choisir vos canaux de diffusion, il faut d’abord déterminer quel est le profil du candidat idéal pour le poste (c’est à dire son persona) et savoir quels sont les réseaux, jobboards ou canaux qu’il utilise le plus. Ainsi, vous évitez les canaux de diffusions inutiles.

De plus, les canaux de diffusions sont, pour beaucoup, payants. Vous faites donc des économies en ciblant efficacement vos canaux de diffusion.

4 – Se limiter aux jobboards

On a tendance à l’oublier, mais l’une des meilleures façons de recruter est la mobilité interne. Cette méthode comporte de nombreux avantages.

Pour commencer, vous connaissez déjà le potentiel candidat. Vous partez avec une longueur d’avance dans le process de recrutement car vous connaissez ses compétences, ses points d’amélioration et sa manière de travailler.

Ensuite, vous lui offrez la possibilité d’évoluer au sein même de votre entreprise, ce qui fidélise un employé.

Et enfin, utiliser la mobilité interne vous permet de diminuer les coûts de recrutement.

Si vous ne disposez pas de personnes compatible ou intéressées par le poste en interne, pensez également à diffuser l’offre d’emploi au sein de votre réseau professionnel. Le recrutement par recommandation fonctionne aussi très bien.

5 – Inclure trop de personnes dans le processus de recrutement

Chaque étape du recrutement doit être optimisée. Notre meilleur conseil est de choisir la personne la plus qualifiée pour chaque tâche.

Plus vous intégrez de personnes dans le processus de recrutement, plus vous risquez la perte d’informations sur le candidat, plus vous risquez également d’alourdir le processus et de perdre de la réactivité. Cet aspect est particulièrement important pour les métiers en tension où il faut être réactif.

Selon Careerplug, 58% des candidats ont déclaré avoir déjà refusé une offre d’emploi en raison d’une mauvaise expérience de recrutement.

Afin d’éviter cela, pour les entretiens d’embauche, mobilisez 2 personnes maximum. Plus vous augmentez le nombre de participants, plus il sera difficile de trouver des plages horaires communes et plus votre réactivité sera impactée. Vous risquez de perdre des profils intéressants qui se seront vus proposé un poste avant même que vous les ayez rencontrés.

Quelles sont les solutions pour réussir un recrutement ?

Malgré tous ces conseils, réussir un recrutement peut s’avérer compliqué. En réponse à cette difficulté, il existe des solutions pour se faire accompagner.

Vous pouvez vous faire accompagné par un cabinet de recrutement spécialiste du métier concerné, ce qui comporte des avantages très intéressants :

  • Vous avez accès au réseau de professionnels de cette agence.
  • Vous gagnez du temps pour vous concentrer sur votre cœur de métier.
  • Vous obtenez les conseils d’experts du secteur.

De plus, ces agences de recrutement proposent un accompagnement global. Suivant le métier recherché, elles vont accompagner les candidats dans la rédaction de leur CV, de leur lettre de motivation et vont les aider à préparer leur entretien d’embauche. En effet, les attentes concernant un CV de Community manager seront différentes des celles d’un CV d’éducatrice de jeunes enfants.

Ces propositions permettent de donner un petit coup de pouce aux candidats qui ont des difficultés à mettre en avant leurs qualités professionnelles mais qui ont de très bonnes connaissances et compétences métier.

En résumé, pour réussir un recrutement il faut clarifier, simplifier son process et ne pas hésiter à se faire aider pour avoir plus de réactivité et améliorer l’expérience candidat.

A lire aussi

3 astuces pour réussir sa transition vers le télétravail pendant la covid-19

administrateur

Mastère immobilier

Emmanuel

Quels sont les bénéfices d’une année à l’étranger ?

administrateur

La formation en urbanisme afin de créer des villes durables pour l’avenir

Emmanuel

Les opportunités de formation en informatique : quel intérêt ?

administrateur

Pourquoi opter pour un Bachelor Universitaire de Technologie ?

administrateur