iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Le café réduirait les effets secondaires de l’obésité

Les chercheurs du département de pharmacie de l’Université de Géorgie ont réalisé une nouvelle expérience scientifique sur des souris pour évaluer l’effet préventif et thérapeutique de l’acide chlorogénique sur la résistance à l’insuline et l’accumulation de matière grasse dans le foie des obèses.

«Des études antérieures ont montré que la consommation de café pouvait réduire le risque de maladies chroniques comme le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires», a déclaré Yongjie Ma, le principal auteur de l’étude et chercheur associé à l’Université de Géorgie. «Notre étude élargit cette recherche en examinant les avantages liés à ce composé spécifique, qui se trouve en abondance dans le café, mais aussi dans d’autres fruits et légumes comme les pommes, les poires, les tomates, l’artichaut, la pomme de terre et les bleuets ».

Pendant 15 semaines, ils ont soumis les rongeurs à un régime riche en matières grasse et à une supplémentation en acide chlorogénique. Puis les scientifiques ont mesuré, leur poids, leur taux de glucose dans le sang, l’insuline et la concentration de lipides dans le foie .

Les chercheurs ont montré grâce à cette expérience que l’acide chlorogénique, un antioxydant fortement concentré dans le café est aussi présent dans certains fruits et légumes a réduit la résistance à l’insuline et limité la concentration de graisses dans le foie.

En plus d’être un antioxydant, ce composé agit comme anti-inflammatoire. « Certaines recherches suggèrent que l’inflammation chronique liée à l’obésité, peut provoquer le diabète, des maladies cardiaques et le syndrome métabolique (l’ensemble des signes physiologiques : faible taux de « bon » cholestérol, obésité, accumulation de graisse sur le ventre, hypertension artérielle, troubles de la glycémie, taux élevé de triglycérides). Si l’acide chlorogénique peut réduire l’inflammation, il peut aussi compenser les effets secondaires négatifs de la prise de poids » explique Yongjie Ma.

«Notre étude fournit une preuve directe que l’acide chlorogénique est un composé puissant dans la prévention de l’obésité induite par l’alimentation et dans celle du syndrome métabolique lié à l’obésité. Nos résultats suggèrent que la consommation de café est bénéfique dans le maintien de l’équilibre du métabolisme lors d’un régime riche en graisses » conclut Yongjie Ma, co-auteur de l’étude.

Lire la suite sur Top Santé

3227

A lire aussi

J’ai testé le botox capillaire

Irene

8 choses à savoir avant de prendre des compléments alimentaires

Irene

10 phrases à ne pas dire à quelqu’un qui fait régime

Irene

Une balade le long de la Deûle à vélo

Irene

La grippe bientôt de retour, faut-il se faire vacciner ?

Irene

OLIGOJI35 : la chasse aux cernes et aux zombies continue !

Irene