iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Carnet de voyage : escapade à Rome & dolce vita

Ah, le soleil, la dolce vita et les gelati dégustés en terrasse… Le blog IUT Bethune vous emmène dans sa valise pour partir à la découverte des petites (et grandes) merveilles de Rome.

Troquer la grisaille du Nord contre la dolce vita et les journées ensoleillées du sud de l’Italie… Effectivement, une semaine à Rome, en plein mois d’Octobre, ça ne se refuse pas.

Pour cette grande première à Rome, j’ai sorti l’attirail de la parfaite touriste (avec l’appareil photo et la to-do list qui vont avec). Au programme : goûter de vraies pâtes à la Carbonara, jeter une pièce dans la Fontaine de Trevi, dénicher une petite trattoria où se remplir la panse et manger des kilos de glace.

Avec une histoire comme la sienne, la capitale italienne regorge de trésors du passé. Il n’est pas rare de se promener et de tomber, au détour d’une ruelle, sur un monument gigantesque.

L’un des monuments les plus emblématiques de Rome, le Colisée. Cet immeeense tas de pierres a abrité des combats de gladiateurs ou de bêtes sauvages. Youpitralala.

Après avoir tenté de visiter l’intérieur du Colisée (en vain, l’attente était trop longue), on a décidé de s’éloigner du bruit et de l’agitation. Objectif : monter jusqu’à l’église de San Bonaventura, située au sommet de la colline du Mont Palatin.  L’Arc de Constantin, l’un des nombreux arcs de triomphe qui s’élèvent ici et là à Rome.

La Fontaine de Trevi, un lieu de passage obligatoire pour une première à Rome. Deux choix s’offrent à vous : soit vous restez béat d’admiration devant cette oeuvre colossale, soit vous lancez les deux traditionnelles pièces dans la fontaine (la première pour faire un voeu, la seconde pour être sûr de retourner à Rome).

Avant d’aller manger, un tour du côté du Campo de’ Fiori s’impose. C’est un petit coin de Rome vivant et agréable, où vous trouverez de quoi faire vos emplettes, des terrasses de café pour profiter du soleil et des restaurants. Tous les matins (sauf le dimanche) vous y trouverez des marchands de fleurs, de fruits et même de poissons. Rien de mieux pour découvrir la gastronomie romaine. En se baladant dans le coeur historique de Rome, on est tombé (d’accord, c’était prémédité) sur la Piazza Navona, l’une des plus grandes places et l’une des plus connues de la ville. Avec ses fontaines et ses statues immenses, on se sent touuuut petit. Un peu de calme et (beaucoup) de verdure ! Direction les jardins de la Villa Borghèse. Le parc abrite de nombreux musées (notamment la Galerie Borghèse pour les amoureux de l’art baroque). De notre côté, on s’est contenté de se promener et de profiter de la tranquilité de l’endroit.

La chouette vue sur Rome en sortant du parc de la Villa Borghèse.

Le Panthéon, l’un des moments phares de la Rome Antique. Malgré son très grand âge, il tient encore debout et en impose. Le Vittoriano, soit on aime, soit on déteste. Cette montagne de marbre surplombe la Piazza Venezia et célèbre le Risorgimento, l’unification de l’Italie.

Pour cette dernière journée en Italie, on traverse le Tibre pour visiter le Vatican. Premier arrêt : le Château Saint-Ange et son pont orné de statues.

Finalement, on arrive devant la Basilique Saint-Pierre, le centre spirituel du Catholicisme. Dire qu’elle est gigantesque serait un euphémisme. C’est l’occasion de voir de mes propres yeux les magnifiques costumes (haha) de la garde suisse et les milliers de visiteurs qui s’agglutinent sur la place Saint-Pierre.

Difficile de visiter Rome en long, en large et en travers en l’espace d’une semaine, il y a tellement de choses à voir, à faire et à découvrir ! Si vous avez l’occasion de passer quelques jours dans la capitale italienne, n’hésitez pas ! En plus d’offrir du soleil, c’est une destination tiptop pour faire le plein de culture.

A lire aussi

Bagel au saumon fumé et au fromages frais : un classique américain facile

Irene

Les 5 indispensables pour des mains sublimes

Irene

Comment préparer sa peau à l’approche de l’été ? – Apprivoisez le soleil !

Irene

Les huiles pour cheveux devenues incontournables !

Irene

Le CSS recommande une consommation limitée des aliments contenant de l’huile de palme

Irene

La protéine de la fécondation de l’ovule identifiée

Irene