iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Les meilleurs réflexes contre la grippe !

Très contagieuse, la grippe se transmet d’une personne à l’autre par l’air contaminé. Donc en période de grippe, on redoute de précaution côté hygiène : on se lave les mains plusieurs fois par jour ; on aère les bureaux à l’heure du déjeuner ; on se fait vacciner, surtout si on est fragile ; on faut appel à l’homéo préventive avec Oscillococcinum (1 dose sous la langue par semaine dès l’automne) ou Influenzinum et sérum de Yersin (1 dosette hebdomadaire en alternance ou 5 granules d’Influenzinum 9 CH les lundis et 5 granules de sérum de Yersin tous les mardis par exemple).

Avant tout, faire baisser la fièvre

Rester au chaud quand la température monte, dans son lit et on s’hydrate. La courbe de la fièvre forme ce qu’on appelle le « V » grippal : elle monte brutalement le premier jour (39 à 40°C), régresse vers le troisième ou quatrième jour, puis remonte le cinquième jour avant de disparaître.

Faire baisser la fièvre quand elle dépasse 38,5°C : 1 à 2 comprimés de paracétamol à 500 mg par prise, à renouveler en cas de besoin au bout de 4 h minimum, sans dépasser 3 g par jour.

Prendre un antiviral (Relenza, Tamiflu, sur prescription médicale) pour écourter les symptômes chez les personnes non vaccinées ou vaccinées depuis moins de 15 jours. Pour être efficaces, ils doivent être pris dans les 48 h qui suivent l’apparition des premiers symptômes.

Ne pas prendre d’antitussifs sans l’avis du pharmacien, en particulier pour les patients souffrant de maladies respiratoires, comme l’asthme. Il est préférable de laisser la toux évacuer naturellement les sécrétions.

Les fluidifiants (carbocystéine ou acétylcystéine) n’ont pas vraiment fait la preuve de leur utilité. Et ils sont contre-indiqués chez les enfants de moins de 2 ans.

Faire une cure de cure de vitamine C pour se remettre plus vite (500 mg tous les matins pendant 1 mois), ou de vitamines (Supradyn intensia, Bion 3, etc.), de 1 à 3 mois. Côté phytothérapie, une cure de ginseng ou d’éleuthérocoque.

Les bons choix en homéopathie

Prendre 5 granules toutes les 2 heures, puis espacer les prises au fur et à mesure des améliorations :

Aconitum napellus 7CH : au début de la maladie : montée rapide de la température, sensation de froid glacial.

Belladonna 7CH : dans un second temps : température élevée, rougeur, moiteur de la peau, abattement.

Bryonia 5CH : en association avec le précédent : toux sèche et douloureuse en quinte, soif de quantité d’eau froide.

Arnica Montana 9 CH : pour les courbatures.

Silicea 15 CH : en cas d’épuisement physique.

Oscillococcinum : 1 dosette dès les premiers symptômes, trois fois par jour. Les nourrissons peuvent aussi en bénéficier (dosette à dissoudre dans un verre d’eau).

Les solutions en aromathérapie

Des huiles essentielles d’eucalyptus globuleux et de ravintsara en inhalation, éventuellement associées à de la lavande officinale (comme pour le rhume). Ou 2 gouttes de ravintsara sur les poignets, 3 à 5 fois par jour en massage (perfusion aromatique).

Une pommade décongestionnante : Vicks […]

Lire la suite sur Top Santé

5792

A lire aussi

Où sortir à Paris pour faire plaisir au geek qui est en vous

Irene

Un usage responsable des médicaments en Belgique pourrait générer au moins 400 millions d’euros pour l’innovation

Irene

La recette des crêpes impossibles à rater

Irene

Comment bien réussir sa manucure ?

Irene

Comment prévenir et soulager le rhume de foins ?

Irene

La Bugaboo Cameleon3 Blend

Irene