iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Les problèmes comportementaux des enfants sont visibles dès la naissance, dans leur regard …

Pendant presque dix années deux chercheuses, une italienne Professeur Teresa Farroni et une britannique Dr Angelica Ronald, ont étudié le comportement de nombreux enfants.

L’étude

En 2004, elles avaient commencé à observer le regard de 180 nouveaux nés (qui avaient entre 4 et 10 mois). Les deux scientifiques avaient montré des images à ces nouveaux nés et observé leur capacité et temps de concentration.

Quelques années plus tard, elles ont demandé aux parents de 80 de ces enfants de remplir un questionnaire sur les difficultés comportementales de leur enfant (agressivité, impulsivité, concentration, contrôle de ses émotions, rapport aux autres enfants, maîtrise de soi etc. …).

Le résultat de l’étude

Le résultat de l’étude publiée récemment est clair : les nouveaux nés qui ne pouvaient pas regarder une image pendant longtemps, qui étaient vite déconcentrés, sont devenus des enfants (de 3 à 10 ans)  à comportement et concentration difficiles. Ils ont plus de risques de souffrir d’impulsivité et de trouble déficitaire de l’attention pendant leur enfance.

Les nouveaux nés qui étaient capables de tenir leur regard fixé sur quelque chose pendant une longue période de temps, sont devenus des enfants à forte capacité de contrôle, d’effort et ils sont surtout moins propices à l’hyperactivité ou l’inattention.

La conclusion

Les chercheuses concluent que les différences individuelles quant à l’attention visuelle des nouveaux nés est en corrélation avec les variations de problèmes comportementaux au cours de l’enfance.

Elles affirment que leur étude montre que certains facteurs responsables de cette variation sont présents dès la naissance.

Dr Angelica Rinald explique dans Daily Mail: « Nous avons trouvé pour la première fois qu’il y a un lien significatif entre la manière dont les nouveaux nés regardent les images et leurs futurs tempéraments et comportements au cours de l’enfance, tel que l’hyperactivité ».

Observer le regard de notre enfant lors de ses premiers jours de vie permet donc de détecter les possibilités d’hyperactivité, de troubles du comportement ou de difficultés en termes de relations sociales avec les autres enfants.

Source : Scientific Reports.

3504

A lire aussi

Road-trip au Québec : premiers pas à Montréal

Irene

Le cerveau des hommes n’est pas égal à celui des femmes

Irene

Découvrez l’aventure culinaire « Flagrants Délices »

Irene

Séries 2022, je regarde ou je zappe : Pan Am

Irene

Quels sont les symptômes du manque de magnésium et comment y remédier ?

Irene

Le cloud gaming bientôt dans vos box..

Irene