iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Mes cheveux blancs, je les colore ou pas ?

La nature est ainsi faite que certaines découvrent leurs premiers cheveux blancs à l’âge de 20 ans, tandis que d’autres conservent leur vraie couleur jusqu’à un âge avancé. Mais le constat est là : les coiffeurs voient apparaître des premiers cheveux blancs chez des personnes de plus en plus jeunes. « Je vois beaucoup de femmes de 25-35 ans qui ont 20 à 30 % de cheveux blancs. Il m’est même arrivé d’avoir dans mon salon des ados avec des cheveux blancs », remarque Barbara Wuillot, coiffeur conseil Eugène Perma. La raison ? Des facteurs génétiques qui empêchent le corps de synthétiser les pigments qui colorent les cheveux. Certaines maladies ou traitements médicamenteux peuvent aussi accélérer ce blanchiment des cheveux. Les scientifiques ont cependant du mal à comprendre le phénomène, et notamment l’influence du stress ou de la pollution.

« Quand on découvre ses premiers cheveux blancs, la réaction est souvent extrême. Soit on veut absolument les cacher, explique Sylver Boll, directeur artistique de Schwarzkopf soit, au contraire, on décide de les arborer fièrement et d’en prendre soin. Ce qui est sûr, c’est qu’on ne réagit pas de la même façon à 25 ans et à 60 ans ! ».

« En vieillissant, mieux vaut éclaircir sa chevelure, recommande Sylver Boll. Car avec le temps, le visage à tendance à se durcir, les cheveux blancs viennent adoucir les traits. » Ce n’est pas comme à 30 ans, où l’on peut jouer avec la coloration pour couvrir ses cheveux blancs, en se faisant une teinte tendance, un peu comme un accessoire de mode. Un châtain foncé aura donc intérêt à tendre vers le marron, le marron cuivré, ou le marron clair suivant la carnation du visage. Alors qu’un blond peut aller vers un blond cendré. Celui-ci neutralise les éventuels reflets jaunes, estompe les racines apparentes et ne nécessite pas trop d’entretien.

Des premiers cheveux blancs à camoufler

« Tout dépend où ils sont situés et de la couleur d’origine », constate Sylver Boll. Si ce sont quelques fils perdus dans la masse, on les voit peu. Mais si ce sont des mèches entières, s’ils sont sur la partie frontale, on préfère souvent les cacher. Quelques cheveux blancs peuvent être jolis sur une chevelure blond cendré. En revanche, avec des cheveux foncés, c’est parfois moins facile à assumer. »

La toute première fois, prenez rendez-vous chez un coiffeur, dont les conseils et le coup de main vous aideront à comprendre ce qui vous convient en terme de couleur et d’application. Ensuite, vous pouvez opter pour les produits à la maison, en choisissant les colorations mousse (sans ammoniaque), plus simples à appliquer les premières fois. Jusqu’à 30 voire 50 % de cheveux blancs, la coloration ton sur ton (de votre couleur ou une autre) peut faire l’affaire. Mais pour faire totalement et durablement disparaître vos cheveux blancs ou changer de couleur (éclaircir ou foncer), il sera nécessaire de recourir à une coloration permanente.

Si vous êtes blonde ou châtain clair, vos premiers cheveux blancs se voient à […]

Lire la suite sur Top Santé

10178

A lire aussi

Comment réussir un massage sensuel ?

Irene

Les enfants minces mangeraient plus de saumon et d’oléagineux

Irene

Le ginseng, une plante excellente pour la santé et la libido !

Irene

Le Yorkshire capitale anglaise du vélo

Irene

EVG : nos destinations préférés pour enterrer une vie de garçon

Irene

On dit adieu aux acariens en 10 astuces

Irene