iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Mon enfant a mal au ventre, la faute au lactose? – La vie avec ou sans lactose?

La vie avec ou sans lactose?

A suivre : Intolérance au lactose: quelles sont les alternatives? 3 / 6 pages prev next

Virginie Coenart , publié le 25 septembre 2013 à 06h00 Temps de lecture :

Si l’intolérance au lactose touche particulièrement les adultes, les enfants, eux, sont plus sujets à l’allergie aux protéines de lait. Il est dès lors essentiel de pas faire n’importe quoi avec son alimentation!

L’intolérance au lactose est beaucoup plus présente chez les adultes puisque c’est avec l’âge que la production de lactase diminue. Par contre, il n’est pas rare que les jeunes enfants souffrent d’une allergie aux protéines de lait.

En moyenne 2 à 3 % des bébés de moins de 2 ans souffrent de cette pathologie. Les symptômes se manifestent généralement par des maux de ventre juste après la consommation de produits laitiers. L’allergie peut se présenter aussi sous d’autres formes comme des affections ORL, oculaires, dermatologiques,… Dans ce cas, il est recommandé de supprimer les produits laitiers de son alimentation. Heureusement, dans 80% des cas, cette allergie disparaîtra avant le cinquième anniversaire de l’enfant.

Du lait végétal pour mon bébé? Non merci!

Très à la mode, les jus végétaux ne sont absolument pas conseillés à un jeune enfant, surtout si ce dernier ne présente aucune intolérance au lait de vache. Bien évidemment rien ne vaut le lait maternel pour les nourrissons. Mais lorsque l’allaitement n’est plus possible, il est vivement recommandé de lui donner du lait infantile. Celui-ci est riche en  fer, calcium, acides gras essentiels, vitamine D… A partir d’un an , l’enfant peut passer aux laits dit « de croissance », qui sont bien plus riches en fer que le lait de vache traditionnel, et ce jusqu’à ses trois ans minimum. Les jus végétaux n’apportent, eux, que très peu  de bénéfice à l’enfant et peuvent même être dangereux chez les moins de 1 an.  « Les boissons végétales apparentées à des laits ou les laits d’origine non bovine n’ont absolument pas été formulés pour couvrir les besoins nutritionnels des enfants de moins de un an » rappelait récemment l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation. Nourrir un bébé de moins d’un an avec ce type de boissons peut donc entraîner en quelques semaines un état de malnutrition ou des désordres métaboliques sévères qui peuvent conduire à des complications infectieuses et aller jusqu’au décès de l’enfant.  Dans le cadre d’une allergie, il est donc recommandé de trouver une alternative saine en collaboration avec son pédiatre. Dans la majorité des cas, ces boissons nécessitent dès lors l’ajout d’un apport nutritif solide et très contrôlé pour contrebalancer le manque.

3001

A suivre : Intolérance au lactose: quelles sont les alternatives? 3 / 6 pages prev next

A lire aussi

Les sacs réutilisables incitent à acheter de la malbouffe !

Irene

La chirurgie bariatrique serait efficace pour traiter les maladies du foie

Irene

Parmigiano Reggiano et Grana Padano : quelle est la différence ?

Irene

On vous dit tout sur le shampoing clarifiant

Irene

Soldes hiver 2022 : nos bons plans et codes promo

Irene

Le Yorkshire, des visites atypiques et historiques

Irene