iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Un esprit sain dans un corps sain …

Mais vous le savez, on n’a rien sans rien … Et comme j’adore donner vie à de belles citations telles que « un esprit sain dans un corps sain » (merci Juvénal), je me suis rendue au spa du Château de Genval … Tant qu’à tester des choses autant le faire dans un décor de rêve !

J’arrive donc au Martin’Spa (4ème étage, en ascenseur … Faut pas pousser, non plus) où je suis censée commencer par une heure de « coaching« , je ne sais pas pourquoi mais je pensais qu’on allait me donner un cours de diététique ou un truc dans le genre … Rien à voir, il s’avère que je suis complètement à côté de la plaque (comme d’habitude) …

Je n’avais évidemment pas prévu de tenue adéquate mais heureusement Josse, mon coach, m’accueille et me donne de quoi me changer. Ouf, me voilà sauvée ! Je vous avoue que je ne suis pas une grande fan des grosses machines dans les salles de sport, je m’y ennuie vite et je ne trouve pas ça très drôle … Mais ce que je ne savais pas, c’est que nous ne sommes pas obligé(e)s de passer par là ! Youpie, me voilà sauvée une deuxième fois !

J’entre alors dans une salle de jeux pour adulte (n’ayez pas l’esprit mal tourné) avec de gros ballons, des élastiques, des espaliers, des planches d’équilibre, … Et c’est parti pour une heure de remise en forme. Josse me fait faire plein de petits exercices sympas et amusants avec un élastique autour des chevilles, par exemple, où le but est d’écarter la jambe droite et puis la gauche, sur le côté, derrière … Ou encore de m’asseoir sur le dos, les jambes posées sur un gros ballon que je dois faire revenir vers moi et repousser … Une heure, c’est fou ce que ça passe vite quand on s’amuse !

Je passe ensuite à la partie détente … Mine de rien après une heure avec Josse, j’ai bien senti que mon corps était vivant ou qu’il avait, trop longtemps, été endormi … C’est une question de point de vue …

Je troque ma tenue de sport pour un peignoir et Aurélie vient me chercher pour un massage « Kundalini » … Késako ?

Elle m’explique que ce massage vient du Cambodge, qu’il se déroule en 4 étapes sur une musique spécialement créée pour ce soin et qu’il est extrêmement efficace en période de grand stress, de burnout, de deuil, de jet-lag, de maladie, de convalescence, de dépression ou encore après un choc traumatique ou simplement pour se relaxer très profondément …

Parfait pour moi mais je me dis quand même intérieurement « elle n’arrivera jamais à me faire lâcher prise complètement mais bon, qui ne risque rien n’a rien ! » Je m’allonge sur le ventre, la première étape commence. La musique asiatique est très agréable, le massage du dos avec de l’huile est doux et profond, jusque là tout va bien …

Deuxième étape, elle s’attaque au point de pression du dos, je me laisse emporter par cette deuxième musique mais je suis toujours « consciente » …

Et puis, la troisième étape … Haahaahaaa, la troisième étape … J’aimerais tellement pouvoir vous en parler, j’ai entendu la musique changer, je me suis demandée au début ce qu’elle faisait et puis plus rien, blackout complet, je vous assure que je ne dormais pas mais je n’étais plus là ! Je sais que j’ai pensé à plein de choses mais impossible de m’en rappeler ! Elle m’a eu ! Incroyable !

Je reviens à moi à la quatrième étape, je me demande ce qu’il vient de se passer et là, tout en sachant qu’elle me massait les mollets et les pieds, j’avais l’impression d’être en pleine savane africaine, je regardais mes pieds qui étaient remplis de terre rouge foncée et je marchais d’un pas lent mais assuré en regardant au loin … Le massage s’achève ou devrais je dire, le voyage s’achève … Mais que vient-il de se passer ? Aurélie serait-elle une sorcière bienfaisante ? Il me faut bien 10 minutes pour me lever de la table de massage, un sourire béat aux lèvres, reposée et détendue comme jamais …

Je m’installe après ce moment d’extase intense dans une salle de relaxation. Pendant près d’une heure, je suis restée allongée, une tisane à la main, à regarder le vent dans les arbres et le lac de Genval sans pouvoir bouger ni penser à autre chose qu’à la nature qui m’entourait …

J’ai ensuite pris la route ou je me suis retrouvée coincée pendant plus d’une heure dans les embouteillages … Et vous savez quoi ? je ne me suis même pas énervée une seconde et ça, je peux vous le dire, ça tient du miracle !

La conclusion de mon aventure ? Il ne faut pas partir loin pour voyager et être serein dans un corps sain !

6231

A lire aussi

On a testé pour vous… French Tonton : un vin, une situation

Irene

La BPCO, la maladie oubliée du plan anti-tabac

Irene

Les ados et les sorties : tout est question de dosage !

Irene

10 conseils pour se sentir bien dans son bikini

Irene

Brésil et Portugal à l’honneur au concours des Citadelles du vin

Irene

Améliorez votre intégration avec Compass : installation & mode d’emploi

Irene