iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

C’est quoi un bon lait corps sous la douche ?

Ce nouveau type de produit intègre une technologie d’hydrodispersion (dispersion de l’eau sans émulsifiants) qui laisse la peau hydratée, même après le rinçage. Il séduit les femmes qui n’utilisent pas de lait corporel… et beaucoup d’hommes. Certaines l’utilisent à la salle de sport (pas facile de se « crémer » au vestiaire…), les peaux les plus sèches avant d’appliquer un lait traditionnel, afin d’améliorer leur hydratation. Pour plus d’efficacité, il faut le laisser poser une minute avant de le rincer.

Ce qu’on demande à notre lait

  • D’avoir un vrai effet hydratant, utile aux peaux sèches à très sèches.
  • D’être facile et agréable à utiliser, grâce à une texture douce et veloutée.
  • De bien se rincer, même s’il laisse un léger film hydratant et protecteur sur l’épiderme.
  • De faire gagner du temps à celles qui ont l’habitude de zapper l’application de lait corporel.
  • De laisser la peau douce et nette après la douche.

Ce qu’il doit contenir…

De l’eau : Elle est présente ici comme dans toute émulsion et reste le premier ingrédient.

Des huiles minérales anti-évaporation : En tête de liste, on trouve beaucoup d’huiles minérales : paraffine liquide, pétrolatum, paraffine et cire microcristalline. Des composants qui vont créer le film empêchant l’eau de s’évaporer. Si les huiles minérales ne sont pas très bonnes pour l’environnement, elles ont malgré tout l’avantage d’être inertes. À noter : les produits bio n’en contiennent pas.

Des agents hydratants : La glycérine, que l’on retrouve dans l’ensemble des formules, recharge la peau en hydratation.

Des huiles végétales : Les huiles d’amande, de tournesol, d’olive… remplacent les huiles minérales dans les formules bio. Mais elles entrent aussi dans la composition des formules classiques, en moindre quantité. Car le but est de parvenir à mêler lipides et eau, et de les laisser sur la peau même après le rinçage.

Un polymère : Ici, il s’agit d’un polymère spécifique (acrylates/C10-30 alkyl acrylate crosspolymer) capable de remplacer l’émulsifiant. Les lipides gardent donc leur forme de lipides, et sont plus en affinité avec la peau qu’avec l’eau. De ce fait, le rinçage entraîne l’eau du produit, pas les lipides, qui restent sur l’épiderme et forment un film invisible.

Des stabilisants : Ils permettent à la texture de rester sous forme d’émulsion et d’avoir une certaine onctuosité. Ce sont les cetearyl alcohol, par exemple.

Et aussi… :

Du parfum :  Il apporte de l’agrément, de la « sensorialité » aux formules.

Des agents apaisants : Dans les produits destinés aux peaux sèches, on trouve parfois du panthénol (provitamine B5) ou d’autres ingrédients apaisants.

Les actifs à surveiller

L’alcool : Il est présent comme conservateur dans certaines formules bio, souvent celles des marques estampillées BDIH (label de cosmétiques naturels). Comme il a tendance à dessécher, les peaux sèches doivent s’en méfier.

Lire la suite sur Top Santé

3948

A lire aussi

Top 5 des maladies typiques de l’hiver

Irene

Un look à la sauce Chuck Bass (made in Gossip Girl).

Irene

Comment prévenir et bien soigner une rougeole?

Irene

Ces 9 trucs qui gâchent notre journée à la plage

Irene

Quels sont ces aliments sains qui cachent beaucoup de calories ?

Irene

Les animaux aussi attendent le printemps!

Irene