iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Comment soigner une gastroentérite vite et bien?

Les symptômes sont facilement reconnaissables (et très pénibles) : nausées, vomissements, diahrée, impossibilité de manger quoi que ce soit… et on en passe des meilleurs. Pendant les fêtes, qui dit dîners copieux, fruits de mer et alcool… dit : risques de gastro ! Comment vous en protéger et comment vous soigner si vous êtes atteint ?

Mettez votre intestin au repos

Dès que la gastro est là, ménagez votre intestin. On boit à petites gorgées (rien d’acide) et on privilégie les aliments qui permettent à notre corps de se remettre.
Il faut être doublement vigilant si la maladie touche un enfant, un bébé ou une personne âgée, car le risque de déshydratation est plus important.

Buvez beaucoup d’eau

Bien évidemment, impossible de manger quoique ce soit. L’important est surtout de boire beaucoup d’eau, toute la journée (par petites gorgées si nécessaire) puor ne pas se déshydrater.

Lavez-vous les mains

C’est le meilleur moyen pour éviter de l’attraper… et éviter de la transmettre aux autres ! Lavez-vous les mains en profondeur, avec un savon antiseptique, plusieurs fois par jours.

Du repos!

Pour se remettre au plus vite, c’est comme toutes les maladies : il faut du repos ! De tout façon, vu votre état, ce n’est pas aujourd’hui que vous allez faire des bonhomme de neige ou cuire des gaufres avec votre petit cousin Marcel.

Les aliments à privilégier

Malgré la contamination, il y a certains aliments que vous pouvez encore consommer:

  • Laitage en petite quantité (yaourt, fromage)
  • Les féculents (riz, pâtes)
  • Pain et céréales sans sucres
  • Carottes cuites
  • Compote chaude (sans morceaux)

Un peu de possion cuit ou viande peuvent éventuellement accompagner vos plats (en petite quantité)

Si les nausées reviennent, arrêtez de manger et réessayer dans une heure.
Si l’eau ne passe pas bien, optez pour un bouillon (toujours par petites cuillérées) de l’eau sucrée ou une tisane.

Les aliments à bannir !

  • Crudités, épices et sucreries
  • Les sodas et boissons pétillantes : trop acides pour l’estomac
  • Pareil pour l’alcool : pas une goutte.
  • Les aliments gras et riches en fibres
  • Les fruits et légumes frais

Symptômes : les plantes qui apaisent

Le thym et la lavande diminuent le risque de surinfection si la gastroentérite dure plus de quarante-huit heures (trois tasses d’infusion par jour).

La reine-des-prés : elle est efficace contre les vomissements et la diarrhée.

Préparation : préparer sa racine en décoction, en la faisant bouillir 15 minutes.

Le chêne : astringent, il est idéal contre les diarrhées.

Préparation : faites bouillir 20 à 30 g d’écorce de chêne dans 1 litre d’eau pendant 20 minutes. Filtrez et buvez trois tasses par jour.

Le romarin : il calme les vomissements.

Préparation : En infusion (1 cuillerée à soupe par tasse, deux ou trois tasses par jour) ou en teinture-mère : 20 gouttes, trois ou quatre fois par jour.

Vous pouvez aussi opter pour l’homéopathie ou les probiotiques pour rééquilibrer la flore intestinale. On en trouve notamment dans les yaourt ou la levure de bière. Demandez conseil à votre pharmacien.

En cas de symptômes vraiment importants et persistants, vous pouvez vous tourner vers l’automédication avec :

• Lopéramide (pour arrêter la diarrhée.)

• Nifuroxazide pour l’intestin.

Mais le mieux est encore d’aller consulter votre médecin traitant qui vous prescrira des soins et médicaments adaptés !

Passez des belles fêtes de fin d’années sans souci et, on vous le souhaite, sans indigestion!

4989

A lire aussi

5 étapes à suivre pour un bon démaquillage

Irene

Nettoyer son foie naturellement

Irene

Votre position durant votre sommeil révèle votre personnalité

Irene

La violence tue 1,6 millions de personnes par an dans le monde

Irene

Des idées pour un brunch presque parfait : astuces et recettes

Irene

5 astuces pour éviter la chute de vos cheveux

Irene