iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Je veux arrêter de rougir ! Comment faire?

Rougir en public, ou l’éreutophobie pour être exact, est encore un sujet tabou aujourd’hui et beaucoup de personnes évitent constamment les situations qui les mettent dans l’embarras. Ce « phénomène » peut survenir jusqu’ à 20 fois par jour. Un calvaire généralement mal reconnu aujourd’hui. Comment en venir à bout ?

Concentrez-vous sur autre chose

C’est le petit truc bien connu : pour ne pas penser à votre rougissement, pensez à autre chose lorsque vous commencez à prendre la parole devant tout le monde : regardez un coin de la pièce, concentrez-vous sur votre interlocuteur au lieu que sur votre angoisse (« mon dieu il va me juger si je me mets à rougir »)… Cela demande de l’entrainement mais à long terme vous arriverez à moins rougir.

Faites un petit exercice de respiration

Avant le moment crucial, ce petit exercice de respiration peut vous aider : inspirez profondément par le nez et en gonflant le ventre en comptant jusque 3, puis expirez par la bouche en comptant jusque 4 ou 5. La respiration abdominale augmente l’apport en oxygène dans le cerveau et le corps et génère calme et détente.

Acceptez votre rougissement

Le fait d’accepter votre petit « handicap » est déjà un pas vers la « guérison » ! Arrêtez de vous auto-flageller (« mais pourquoi je rougis encore, je suis pas possible ! »), ça ne fait qu’empirer le phénomène. N’en ayez pas honte et parlez-en autour e vous, à vos proches, et rencontrer des gens qui ont le même problème que vous. Echangez vos expériences et solutions.

Ayez l’air sûr de vous

Votre rougissement semblera être un détail insignifiant aux yeux de tous si vous ne perdez pas pied et continuez votre intervention en ayant l’aire sûre de vous ! Ne baissez pas la voix, maintenez votre regard, ne regardez pas vos pieds. Vous assurez !

Les trucs de grand-mère

Des petites astuces peuvent vous aider avant de parler en public : passez-vous le visage sous l’eau froide, ou pincez-vous le lobe de l’oreille ou la main pour penser à autre chose et vous aider à vous détendre.

Enfin, si ce problème vous handicape vraiment, la thérapie comportementale peut permettre de réapprendre une conduite adaptée à la vie sociale. D’autres moyens comme le yoga ou les anxiolytiques peuvent aussi être une aide.

Ayez confiance, une ou plusieurs solutions vous conviendront certainement, il suffit de trouver la(les)quelle(s) !

3074

A lire aussi

Sélection été 2022, spéciale vacances : let the sunshine iiiin

Irene

5 clichés sur des aliments qui sont totalement faux

Irene

La DandyBox de Novembre, une box à haut potentiel Cadeau

Irene

L’enfer du déménagement

Irene

Comment se débarrasser rapidement d’un bouton de fièvre?

Irene

PopCup, un café céramique pour les lillois créatifs et/ou gourmands

Irene