iutbethune.org
Image default
Enseignement

La préparation de l’admission aux écoles d’architecture : quelles astuces pour réussir ?

Notez cet article

Classées parmi les meilleures au monde, les écoles d’architecture de France préparent les étudiants à perfectionner l’art de l’esthétique utile et le rendre au service de la durabilité. Les études d’architecture permettent de se spécialiser pour devenir architecte, urbaniste, paysagiste ou ingénieur. Mais, au regard de la complexité qui caractérise ces professions, le chemin qui y mène n’est pas des plus simples. L’admission aux écoles d’architecture relève en soi d’une épreuve qu’il faut savoir aborder avec toutes les astuces possibles. 

Se préparer pour trouver la meilleure école en fonction de son profil

Le développement des compétences, l’acquisition des connaissances théoriques nécessaires et les conseils appropriés sont les acquis et les éléments nécessaires pour se lancer dans une carrière professionnelle réussie. Les écoles et universités en France comptent incontestablement parmi les plus grandes en Europe. On comprend donc pourquoi les processus d’admission sont parfois très éprouvants. C’est le cas des conditions de préparation pour l’admission aux écoles d’architecture.

Pour les candidats visant une grande école, une année de prépa architecture numéro 1 et un minimum d’expériences dans un cadre professionnel sont appréciées. Une grande culture artistique et une connaissance du métier d’architecte sont également les bienvenues. En effet, au-delà du talent, du parcours académique, du sens de la beauté et de l’originalité des idées, il est important pour un aspirant architecte de savoir cultiver son originalité. C’est pourquoi il est bon pour l’architecte en herbe de s’assurer qu’il est informé des dernières innovations du secteur, de développer d’autres aptitudes et compétences et d’entrer très tôt dans le milieu avec un stage pratique. Tout ceci représente des fournitures uniques pour se démarquer dans la compétition.

Éviter de partir d’une approche globale pour aborder toutes les écoles

Avant de chercher à trouver une prépa architecture à distance ou dans une ville environnante, sachez que les attentes vis-à-vis des candidats diffèrent d’une entité à une autre. Ne vous fiez surtout pas aux spots promotionnels ou aux formulaires que vous avez reçus pour vous faire une idée complète de l’école. Selon les universités, il existe différentes perspectives sur les admissions et les méthodes de sélection des candidats. Les attentes peuvent aller de votre motivation aux exigences concrètes de l’école elle-même en passant par des critères proprement impersonnels. Les options sont innombrables, c’est pourquoi il est très utile de comprendre dans les détails ce que chaque école recherche vis-à-vis de ses candidats.

Mais, de ce qu’il ressort des expériences, la personnalité du candidat est un critère qui pèse énormément. L’une des qualités recherchées chez un candidat est sa capacité à montrer qu’il est une personne créative, libre et un penseur indépendant. Dans un processus hautement compétitif, on peut parfaitement comprendre pourquoi la personnalité peut être valorisée. C’est pourquoi même s’il y a besoin de se renseigner sur ce que l’école attend des candidats, il est important de savoir souligner comment vous, en tant qu’élève aspirant, pouvez contribuer à une culture existante avec votre valeur unique.

Réussir votre lettre de motivation

Comment démontrez-vous dans une lettre de motivation ou un entretien que vous possédez certaines qualités ou compétences requises? Vous aurez besoin de savoir ce que cela implique, respecter les exigences de forme de la lettre et ne pas tomber dans le piège de la démesure. Si plusieurs plateformes spécialisées peuvent vous aider à rédiger la lettre idéale, il faudra y mettre du vôtre. Intégrer une institution comme prépa architekton vous permet par exemple de maîtriser dans les détails cet aspect non négligeable.

L’avantage avec la lettre est que vous aurez largement du temps pour la rédiger et pourrez la modifier en cas de besoin. D’abord, la lettre doit être unique de sorte que votre lecteur (qui devra d’ailleurs en lire des centaines d’autres) puisse y trouver un intérêt particulier. Évitez donc les phrases standards sur les universités et les établissements et adressez-vous de façon spécifique à l’institution. Votre lettre, comme dans le cas d’un entretien oral, doit répondre à une question toute simple : pourquoi souhaiteriez-vous étudier dans cet établissement ? Vous écrivez une lettre sur votre profil ; elle doit donc être unique et répondre à la question précédente avec des arguments propres à vous. Vous pourrez répondre à la question avec des expériences particulières, votre sens de la curiosité, votre passion pour l’esthétique… Mettez en lumière une formation ou une expérience de travail de groupe et mentionnez si possible un travail bénévole. Soyez honnêtes et restez humble lorsque vous parlez de vous-même. Pour être sûr de pouvoir convaincre, évitez les lettres impersonnelles. Finissez la lettre en parlant de l’avenir. Dans cette section, vous vous projetteriez quelques années plus tard lorsque vous aurez obtenu votre diplôme. À quoi ressemblerait votre vie ? Et en quoi cette école peut-elle être la seule voie pour atteindre cet idéal ? Choisissez bien les aspects de la lettre que vous souhaitez détailler et ceux que vous allez aborder brièvement.

Maîtrisez vos compétences et les points forts de votre candidature

Personne ne connaît votre profil mieux que vous-même. C’est pourquoi vous devrez prendre du temps pour préparer l’exposé de votre candidature au destinataire. Il est conseillé d’énumérer trois à cinq de vos compétences et qualifications les plus importantes. Vous pourriez par exemple vous concentrer sur les compétences les plus pertinentes pour la spécialisation pour laquelle vous opteriez en fin d’étude. Pour cela, vous pouvez utiliser des mots-clés du profil d’exigence. Vous êtes relativement libre d’approfondir votre profil et de présenter des connaissances particulières. Des compétences linguistiques particulières ou un bon niveau en graphisme sont souvent requis ou du moins appréciés pour les candidats. Mais, apprenez à être succinct dans votre présentation.

Au-delà de tout cela, vous devrez faire un lien entre votre profil et ce qui fait la singularité de l’école. Dites pourquoi vous aspirez à devenir architecte. Parlez de vous, mais apprenez à faire subtilement le lien avec l’école. Dites pourquoi votre choix s’est porté sur cette institution. Outre le prestige dont disposerait cette institution, mettez en évidence leur socle de valeur ou les bénéfices de leur projet pédagogique pour vous.

Étoffez votre culture personnelle sur le monde de l’architecture

En France, de nombreux musées proposent des expositions dédiées à des architectes ou à des mouvements architecturaux. Partez à la découverte de ces lieux emblématiques pour en savoir davantage sur comment l’architecture impacte la société, sur l’héritage architectural de la France, les grands courants et précurseurs qui ont marqué l’histoire, etc. Renseignez-vous davantage sur la création d’un plan, la disposition de l’espace ou encore le choix de matériaux pouvant contribuer à la santé, à la beauté et à l’harmonie dans une ville. Si vous cherchez à impressionner votre interlocuteur durant une entrevue par exemple, apprenez à sortir des sentiers battus en mettant en avant votre culture et votre passion pour le métier.

Il existe de nombreuses expositions proposant en particulier aux étudiants, mais aussi aux enseignants de faculté d’architecture des fora pour présenter l’ensemble de leurs activités à un public intéressé. D’autres types d’expositions sont disponibles dans un univers numérique. Différentes formes de présentation y sont développées, et un programme d’informations multiforme avec des conférences, des entretiens, des discussions en direct, etc. est élaboré. En tant qu’élèves en préparation pour une admission en école, les expositions en ligne constituent l’un des moyens les plus profitables pour apprendre davantage sur votre métier et la passion qu’il peut susciter.

Faire un stage dans un cabinet d’architecture

Une expérience au sein d’une entreprise en tant qu’élève stagiaire peut être hautement enrichissante. Vous pourrez évoluer au sein d’une équipe sur différents aspects du développement architectural. Vous aurez l’occasion de collaborer avec des professionnels aguerris sur des projets et pourrez les voir travailler sur toutes les phases. Vous aurez la possibilité de travailler souvent avec des designers, des architectes de projet et des chefs de projet. Si vous avez la chance de faire un stage très pédagogique, cela vous offrira l’opportunité de vraiment découvrir le métier et d’apporter une contribution importante aux projets. Un parcours qui regorge une étape aussi intéressante en prépa attirera forcément l’attention d’une école. Les chances d’atterrir dans un cabinet de haut niveau à cette étape de votre parcours sont toutefois réduites pour de nombreux postulants. Il existe cependant d’autres alternatives comme les stages de sensibilisation à l’architecture qui sont des périodes de découverte initiées par des instituts spécialisés à l’attention des aspirants architectes.

Développer une passion personnelle à l’envie d’exercer ce métier

L’architecture est un domaine hautement spécialisé. Les écoles de formation accordent donc une grande importance à vos connaissances et vos capacités techniques. Mais, ils ne sont pas moins sensibles à une motivation plus personnelle. En montrant aux sélectionneurs que vous êtes également passionné par ce que vous faites, votre candidature a plus de chances de réussir. Il peut s’agir d’une passion qui est née au contact d’un parent qui a lui-même exercé le métier, d’un goût profond de l’esthétique et de l’ordre ou d’une envie de régler des problèmes urbains en choisissant cette voie. À l’heure où la dimension environnementale est intégrée à de nombreux projets publics, vous gagneriez par exemple à associer votre rêve d’intégrer une école à une envie personnelle de contribuer à la concrétisation d’une planète plus verte.

A lire aussi

Les enfants d’Indochine « rapatriés » en France : une histoire qui commence à s’écrire

adrien

qu’en pensent vraiment les étudiants ?

adrien

Au temps du Covid-19, ces pères qui font rire les internautes

adrien

la fin de la triche n’est pas pour demain !

adrien

L’école maternelle à la maison : garderie ou école ?

adrien

Pourquoi l’égalité entre les sexes n’efface-t-elle pas les ségrégations dans les filières scientifiques ?

adrien