iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Le germe de blé : quels sont ses bienfaits santé ?

Le grain de blé se compose de trois parties : l’enveloppe aussi appelée son, riche en fibres ; l’amande qui représente plus de 80 % du grain et qui se compose essentiellement d’amidon ; et le germe, qui contient tous les éléments nécessaires à la formation d’une nouvelle plante et qui concentre de nombreux nutriments. Il faut environ 1000 kg de blé pour obtenir 1 kg de germe de blé.

Des antioxydants protecteurs

Le germe de blé est riche en protéines (30 %) et en fibres (14 %), mais comme on le consomme en petite quantité, c’est surtout sa richesse en vitamines (E, B1, B6, B9) et en minéraux (zinc, magnésium, fer…) qui fait tout son intérêt. Ainsi, 2 c. à soupe de germe de blé permettent de couvrir le tiers des apports journaliers recommandés en vitamine E (puissant antioxydant qui protège les cellules du vieillissement), le tiers des apports en zinc (qui protège des infections et favorise la cicatrisation) et le quart des apports en magnésium (anti-stress, antifatigue). « C’est aussi l’un des aliments les plus riches en phytostérols, des composés végétaux qui font baisser le cholestérol, et en lutéine, un antioxydant protecteur de la rétine », souligne Valérie Jacquier, diététicienne bio-nutritionniste.

Des nutriments indispensables

Une à deux cuillères à soupe de germe de blé par jour permettent de compléter facilement et naturellement son alimentation. Comme son goût est neutre, avec une légère note de noisette, il se glisse dans les recettes aussi bien salées que sucrées. « Il faut éviter de le chauffer, car cela dégrade les vitamines et les acides gras essentiels qu’il renferme », indique Valérie Jacquier. On le parsème donc au dernier moment sur les crudités, potages, légumes, yaourt, compote… pour profiter de toute sa richesse en nutriments.

On en trouve au rayon diététique des grandes surfaces ou dans les magasins bio. Pour les produits non bio, le germe étant situé au cœur du grain de blé, il est relativement préservé de la contamination par les pesticides. Sous le label bio, l’offre est plus large : il existe nature ou mélangé avec d’autres produits « santé » : algues, fibres, levure de bière… Il y en a même au rayon frais.

Avantage : ses vitamines et enzymes sont mieux préservées. Inconvénient, il ne se garde pas plus de trois mois au frais contre douze pour le « stabilisé ». Ce dernier a subi un léger chauffage pour réduire la teneur en eau et ainsi ralentir l’oxydation du germe. « De par sa richesse en lipides, c’est un produit fragile qui peut rancir rapidement s’il est mal conservé. Refermez toujours bien le paquet et gardez-le dans un endroit frais », conseille Valérie Jacquier.

Lire la suite sur Top Santé

3327

A lire aussi

Maigrir grâce à l’hypnose !

Irene

12 mythes et vérités à propos de l’épilation – Votre guide épilation

Irene

Comment préparer et organiser un road-trip au Québec

Irene

La peur de l’orage … des feux d’artifice et des éclairs !

Irene

La recette des crêpes impossibles à rater

Irene

8 fruits à consommer pour obtenir un ventre plat

Irene