iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Le smartphone, nouveau fléau pour notre sommeil

D’après les dernières études, une personne sur trois souffriraient de troubles du sommeil, et les jeunes ne sont pas en reste! En cause? Une trop grande utilisation du smartphone avant le coucher! Une nouvelle étude britannique vient, en effet, de démontrer que 95% des 18-29 ans l’utilisent juste avant de dormir. Ce chiffre énorme a de quoi inquiéter quand on connaît les effets néfastes de la technologie sur notre sommeil, comme l’a encore expliqué Bruno Comby auteur de l’Eloge de la sieste, au site Atlantico.

La luminosité des écrans en cause

« Le fait de rester tard le soir devant un écran lumineux ou même un simple smartphone près du visage est une stimulation lumineuse qui suffit pour repousser le besoin de sommeil, » rappelle-t-il.

Pourtant, d’après cette étude, le smartphone serait devenu l’objet incontournable de notre table de nuit. Si 95% l’utilisent avant le coucher, 25% avouent ne pas le couper durant la nuit. Résultat, 10% confient être régulièrement réveillés par un SMS ou un mail ! Une nouvelle habitude qui n’est pas sans risque pour la santé. D’ailleurs, 60% des sondés avouent souffrir de troubles du sommeil!

« Les premières conséquences sont un dérèglement du sommeil, ce qui est très mauvais surtout quand on est jeune. Par ricocher, elles vont induire des difficultés d’éveil. Ce qui, provoque une baisse des performances à la fois physiques et intellectuelles dans le jour qui suit. Et quand cela devient chronique, la baisse des performances devient aussi chronique, donc on est sous efficient. C’est une nouvelle cause de fatigue, de stress, et après de dépression, de dérèglement hormonal quand cela devient plus grave », alarme Bruno Comby.

Un subconscient en éveil permanente

Outre, le problème d’une trop grande luminosité avant le coucher, d’autres experts avancent le phénomène de l’hypervigilance lorsqu’on garde son smartphone ouvert à proximité la nuit. Notre subconscient reste en éveil et est prêt à recevoir des appels ou des messages tout le temps. Le corps ne rentre jamais en état de quiétude.

Le Dr Neil Stanley, expert en sommeil, avait déclaré à ce sujet sur le site du HuffingtonPost: « Pour avoir une bonne nuit de sommeil, vous devez vous sentir en sécurité et vous ne devez pas être tracassé par quoi que ce soit. En gardant votre téléphone près de vous durant la nuit, vous vous dites subconsciemment que vous souhaitez être prêt à répondre à toute demande. Votre cerveau monitorera la situation. Ainsi, votre sommeil sera plus léger et plus enclin à être dérangé. »

Pour éviter ces troubles du sommeil voire les effets plus grave sur la santé, les experts recommandent donc de reprendre des bonnes habitudes avant le coucher. Celles-ci commencent par éviter tous les écrans lumineux avant une certaine heure, puis ensuite de laisser votre smartphone loin de la chambre à coucher. Et si vous l’utiliser comme une personne sur deux pour vous réveiller le matin, ressortez des cartons votre bon vieux réveil-matin!

« Ces nouveaux outils avaient pour but de nous aider à mieux et être plus performant, pas de faire de nous des esclaves qui ne dorment plus et sont en mauvaise santé », conclut Bruno Comby dans son interview.

Alors, promis ce soir on se débranche !

4430

A lire aussi

Recette de Tronçons de sole, persil plat, citron combava et jus de pomme verte.

Irene

Direction la Californie #3 De Malibu à Beverlly Hills

Irene

Bruxelles : une visite de la capitale belge en 24h top chrono

Irene

Idées cadeaux pour la fête des pères

Irene

Comment se débarrasser du muguet de bébé ?

Irene

Bagel saumon et fromages frais : recette d’un classique made in NYC

Irene