iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Les ados et les sorties : tout est question de dosage !

Tout interdire ou tout autoriser à son adolescent ne sont certainement pas les meilleures solutions. Votre rôle de parents consiste à instaurer des limites pour aiguiller votre enfant, tout en lui ouvrant la porte d’une vie sociale et affective pour lui permettre de grandir et de forger sa personnalité. Il faut trouver le juste milieu, la bonne dose de libertés et de limites, c’est sans doute là que se trouve la difficulté pour la majorité des parents.

Etablir des règles

Chacun, parent et ado, doit être bien conscient de certaines choses au moment où le sujet des sorties est abordé. Tout dépend évidemment de l’âge de l’ado : à 12 ans ou 17 ans, les soirées ne sont pas les mêmes, les dangers non plus. Le rôle des parents est aussi de connaître les « risques » et mœurs de l’époque à laquelle vit leur enfant afin de l’y sensibiliser. Gardons aussi en tête que tout mineur est sous la responsabilité morale et juridique de ses parents.

Le minimum, pour les parents, est de savoir où se trouve votre enfant, quand il rentre et comment. Il doit être joignable à tout moment et vous aussi.

Lorsque vous fixez les règles, il faut penser au rythme et à la santé de l’ado : à 16 ans, sortir une fois par semaine le week-end, c’est déjà très bien ! Il faut tenir le rythme durant l’année scolaire : avec 2 ou 3 soirées par week-end, l’enfant décale complètement son horaire et ne peut être complètement attentif durant les jours d’école. Maintenant, durant les vacances, on peut lâcher un peu de lest … mais pas trop non plus !

L’implication parentale

Si vous imposez des règles à votre enfant, la logique veut que de votre côté, vous soyez raisonnable. Donner à votre ado l’autorisation de minuit alors que la soirée débute à 22h, c’est un peu vache !

Si vous voulez conserver un peu de contrôle, l’idéal est d’aller le conduire et le rechercher. De cette façon, vous êtes rassurés quant à son moyen de locomotion pour rentrer mais aussi quant à l’heure de son retour qu’il est obligé de respecter. Les règles sont posées et il doit s’y soumettre.

Maintenant, il ne faut pas être trop intrusif : venir le chercher lors d’une soirée, ce n’est pas faire son entrée à 2 heures du matin en plein milieu de la fête, c’est plutôt l’attendre dans l’auto. Le harceler de coups de fil ou de sms toute la soirée pour être sûr que tout se passe bien, c’est aussi excessif. Le risque supplémentaire étant qu’il ne réponde même plus à son téléphone.

L’autorité parentale

Affirmer son autorité auprès de son ado, c’est poser des limites et votre enfant en a besoin. C’est là que l’autorité est nécessaire. Si votre enfant n’a pas respecté l’heure du retour (par exemple, s’il est rentré à 4 heure du matin alors que vous aviez fixé 2 heures), il est logique qu’il soit sanctionné (par exemple : pas de sortie la semaine prochaine).  Vous devez tenir parole et être en accord avec vous-même. Votre ado en a tout simplement besoin et ils sont nombreux à tester l’autorité parentale (parfois en allant plus loin encore), c’est là qu’il faut tenir bon ! Vous avez un rôle à tenir, celui de parent, et en exerçant cette autorité, vous affirmez votre position de parent et le renvoyer à sa place d’adolescent. N’ayez donc pas peur passer pour des « vieux c… », car c’est aussi ces limites dont votre ado a besoin.

En savoir plus : Ces ados qui nous prennent la tête par le Dr Jean Marie Forget

4518

A lire aussi

Les 5 aliments à adopter absolument pour devenir Super Woman

Irene

Les 5 applications qui vous aident à arrêter de fumer – Arrêter de fumer rend heureux

Irene

Ces surnoms insolites que les hommes donnent à leurs pénis!

Irene

Comment brosser les dents de son chat ou son chien ? (VIDEOS)

Irene

Comment bien choisir ses lunettes de soleil ?

Irene

Maigrir grâce à l’hypnose !

Irene