iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Maladies du foie : le binge-drinking mis en cause

L’agence de santé publique britannique (PHE) a analysé l’évolution des maladies du foie pendant 12 ans. Les résultats de leur étude sont alarmants : le nombre de décès liés à ces pathologies a augmenté de 40% en Grande Bretagne et touche de plus en plus de jeunes. L’alcool serait responsable d’un tiers de ces décès. Augmentant aussi le nombre d’hépatites B et C et l’obésité.

«L’Angleterre est le seul pays d’Europe où le nombre de décès dus aux maladie du foie est en augmentation, parce que notre consommation d’alcool est en hausse et celle des autres pays en baisse » explique Emily Robinson, présidente de l’association Alcohol Concern.

La génération qui a grandi avec les binge-drinking, les open bar et les épiceries qui vendent de l’alcool 24 heures sur 24 a été sacrifiée à l’alcool.

« C’est une tragédie de voir tous ces cas de jeunes gens qui meurent à 20 ans d’une maladie du foie due à l’alcool » s’indigne Emily Robinson sur le site de la BBC. « Surtout, que ces morts prématurées pourraient être évitées si les pouvoirs publics rendaient l’alcool moins accessible et plus cher ».

En effet, cette étude prouve que la limitation de points de vente ouverts 24h24 réduit le nombre de décès liés à l’alcool.

A Blackpool (nord-ouest de l’Angleterre), le taux de mortalité lié à une maladie du foie est de l’ordre de 58,4 pour 100.000 personnes, et le nombre de licences de débits de boissons alcoolisées est de 1 pour 72 adultes . Dans le district de Central Bedfordshire au centre du pays, ce taux passe à 13 pour 100.000 et le nombre de magasins est nettement inférieur (un pour 280 adultes).

L’alcool fait des ravages en France et dans le monde entier

Si les autres pays d’Europe ne semblent pas touchés par cette évolution, il ne faut pas oublier que l’alcool reste en France un problème de santé publique qui tue 45000 personnes par an. Les risques à court termes sont d’ordre sociaux et psychiques (retrait du permis, accidents de voitures, violence, dépression) et ceux à long terme, sont d’ordre pathologique, avec la dépendance physique au produit, les troubles sérieux du comportement (dépression, suicide, insomnie) les cirrhoses, les cancers de la bouche, gorge, œsophage intestin et foie, les maladies cardio-vasculaires et l’hypertension artérielle.

Et, 1 décès sur cinq dans le monde est lié à la consommation de l’alcool, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). 3.3 millions de personnes en sont mortes en 2012, contre 2.5 millions en 2005. Et 320000 jeunes âgés de 15 à 29 ans meurent chaque année de causes liées à l’alcool, rappelle l’OMS.

Lire la suite sur Top Santé

3302

A lire aussi

10 conseils pour se sentir bien dans son bikini

Irene

Maigrir grâce à l’hypnose !

Irene

Séries 2022, je regarde ou je zappe : Pan Am

Irene

Il n’y a pas d’intérêt santé à consommer des plats sans gluten

Irene

Frigo vide, la solution : des muffins aux pépites de chocolat sans oeuf

Irene

10 phrases à ne pas dire à quelqu’un qui fait régime

Irene