iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Mon chien est craintif… Comment puis-je gérer au mieux cette situation?

Ce trait de caractère canin peut rapidement devenir un frein à une cohabitation harmonieuse et engendrer des troubles de la relation avec l’environnement pour le canidé. Il existe néanmoins des solutions pour gérer au mieux cette situation et revenir à une cohabitation des plus harmonieuses…

Le chien peureux doit trouver sa place dans son milieu de vie… et vous pouvez l’y aider !

La genèse de la crainte chez le chien…

Nos fidèles lecteurs le savent … il existe chez le chien une période importante dans les premières semaines de vie : la période de socialisation. Cette dernière permet à l’animal d’être confronté à un ensemble de situations, de personnes bien différentes et de considérer chacune d’entre elles comme étant « normal » pour son niveau de référence. Ainsi, le chiot confronté dès son plus jeune âge aux bruits des voitures, aux sirènes des ambulances, aux bruits de musique intègrera ces diverses situations comme normales dans son « catalogue des expériences de vie ».
A l’inverse, un chiot trop peu confronté à une variété de situations du quotidien aura un éventail de références trop faible et mis par la suite dans des situations nouvelles, pourra développer de la peur et de la crainte face à l’inconnu.

La peur peut également être le résultat d’une mauvaise expérience : une attaque par un congénère qui entraîne la crainte de croiser un chien, un chien battu ou maltraité qui développe une peur inconsidérée contre l’homme.

Chaque peur, chaque crainte peut trouver une explication… Fort de cette dernière, il existe pour le propriétaire des moyens de bien gérer cette situation.

Le quotidien avec un chien peureux

La façon de réagir et de se comporter avec un chien peureux ou sensible peut renforcer ou améliorer son niveau de crainte. La meilleure des attitudes à adopter face à un chien peureux est de nier la cause de sa peur : ne renforcez pas son sentiment de crainte en le rassurant outre mesure (le chien peureux que l’on caresse considère agir bien puisqu’on le « récompense » par la caresse). Il est nécessaire de poursuivre l’activité ou la mise en situation pour lui faire prendre conscience du degré de « normalité » de cette dernière.

Un chien craintif est très sensible et il est assez intelligent pour savoir si vous êtes une personne anxieuse. Si c’est le cas, alors cela peut effectivement aggraver et augmenter la crainte chez votre chien, ce qui rendra encore plus probable qu’il réagisse de la même manière la prochaine fois. Si votre chien veut s’asseoir près de vous, ou même se cacher derrière vous quand il a peur, il est de votre devoir de vous comporter comme un maitre non anxieux et sûr de vous, afin de faire comprendre à votre chien que tout va bien et qu’il n’a rien à craindre.

Aider le chien à surmonter sa peur

La première règle pour faciliter la gestion de la peur chez le chien est donc de veiller à respecter une période de sensibilisation riche en mises en situations diverses et variées. Cette gestion saine du début de vie placera le chien dans une bonne prise de connaissance de multiples expériences nécessaires à sa désensibilisation naturelle.

Si toutefois le chien est arrivé dans votre foyer déjà « éduqué » et que les peurs et craintes sont bien existantes, il va vous falloir patience et persévérance pour aider à minimiser les angoisses. A vous de montrer au chien que quelque soit la cause de sa crainte, celle-ci n’est pas justifiée : vous devez impérativement prendre votre place de « chef » de la meute et faire passer ce sentiment de réassurance pour votre compagnon canin.

Ne le surprotégez pas mais apprenez lui progressivement à appréhender la cause de sa peur et à s’y habituer.
Ainsi, un chien qui a peur des voitures ne devra pas être privé de sorties en rue : simplement, allez-y progressivement, aidez le d’abord en le plaçant dans votre propre véhicule, quelques minutes, puis une demi-heure. Emmenez-le dans des rues à faible passage, puis progressivement, empruntez des axes plus fréquentés, en tenant le chien en laisse et en adoptant un rythme de promenade régulier, sans vous arrêter constamment pour rassurer le chien.

Apprenez à bien doser cette gestion des mises en situation ; un chien craintif aura divers comportements face à la cause de sa peur. La première réaction sera probablement de fuir pour se cacher. La deuxième réaction est de rester immobile pour voir si le danger disparaîtra. Et la troisième est d’utiliser l’agression pour la faire disparaître. Si vous forcez trop rapidement votre chien à faire face à sa crainte, il pourra transformer son agressivité sur vous ou un proche et il risquerait de mordre.

Faites donc preuve de fermeté mais allez-y progressivement. Et n’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre vétérinaire ou de votre éducateur canin : ils seront de bons conseils dans cette approche !

Il y a encore bien d’autres conseils… rendez-vous donc sur www.myanimalcare.be pour compléter la liste des points d’attention pour passer avec votre chien une existence sereine !

6427

A lire aussi

Halloween, fais-moi peur : 5 films pour se mettre dans l’ambiance

Irene

Quels sont les bons plans pour trouver les vacances de vos rêves ?

Irene

Ruby on rails, connecter sa base MySQL à son projet

Irene

Salad and co à Villeneuve d’Ascq, des légumes, en veux-tu, en voilà

Irene

BrunchDay, le petit-déjeuner so romantic à domicile

Irene

EVG : nos destinations préférés pour enterrer une vie de garçon

Irene