iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Les dangers des autobronzants : cancer et infertilité

Gwendeline Delieux, publié le 24 juillet 2012 à 00h00 Temps de lecture :

Nous sommes nombreux à y recourir lorsque le soleil n’est pas de la partie ou lorsqu’on se méfie du soleil : l’autobronzant est l’allié des gambettes trop blanches … Et pourtant, ce n’est pas sans risque.

Selon des experts de l’agence européenne pour l’environnement (AEE), lorsqu’on utilise régulièrement des crèmes auto-bronzantes, on s’expose à un risque de problèmes de fertilité, des malformations congénitales et même à des risques de cancers. En cause : les différents agents qui composent ces crèmes et le cocktail dangereux qu’ils représentent lorsqu’on l’applique sur la peau. Toutes ces substances perturbent le système endocrinien et risquent d’affecter le développement des bébés pour les femmes en âge de procréer. Parmi les responsables de ces risques, on retrouve le formaldéhyde. C’est un produit reconnu comme cancérogène par l’OMS depuis 2005. Il a souvent été condamné ces dernières années car on le retrouve dans de nombreux produits à usage domestique : colle, peinture, produits d’entretien, … Tout comme les nitrosamines également contenus dans les crèmes auto-bronzantes, il s’agit des produits pouvant être très irritants pour la peau. Autre danger: le mélange de produits chimiques contenus dans ces crèmes. C’est la dihydroxyacétone (DHA) qui colore la peau : lorsqu’elle entre en contact avec les acides aminés de la peau, la coloration qui donne un effet bronzé intervient. Le danger est encore plus grand lorsqu’on utilise de l’auto-bronzant en spray car le risque d’inhaler la DHA est plus important. C’est ce qu’avait révélé une étude menée par l’Université de médecine de Pennsylvanie il y a un mois. Les résultats de cette étude nous ont appris qu’à l’application d’une crème de ce type, des agents bronzant pouvaient se déposer sur les poumons, risquant alors de passer dans le sang. En se mélangeant à certaines cellules, le risque de développer une tumeur cancéreuse apparaît. Après les dangers du soleil, les dangers des bancs solaires, les auto-bronzants sont également pointés du doigt. Est-ce qu’il ne vaut finalement pas mieux être blanche mais en bonne santé ?

2526

A lire aussi

Sécheresse intime : toutes les solutions anti-picotements

Irene

Les 8 astuces pour bien nettoyer son barbecue

Irene

Modern Family, une série pour loler devant sa télévision !

Irene

Les allergies nuisent à la scolarité des enfants

Irene

Les diabétiques devraient manger leur dessert 15 minutes après la fin de leur repas

Irene

L’art du smoothie

Irene