iutbethune.org
Image default
Vie Pratique

Avoir un petit pénis, ça se fête !

Vu son succès l’an dernier, la ville de Brooklyn a décidé de relancer son désormais célèbre « concours du plus petit pénis ». Cette élection plutôt insolite se déroulera le 14 juin prochain au Kings County Bar et s’annonce déjà très festive.

Si la plupart des participants préfèrent garder l’anonymat en portant en masque, certains assument complètement et prennent cette « compétition » avec beaucoup d’humour. C’était d’ailleurs le cas de Nick Gilronan, le « grand » vainqueur de l’an dernier.

« Tout le monde vient pour s’amuser un peu, le staff du King County Bar est gentil et toujours respectueux. »

Pour élire l’homme au plus petit pénis, les membres du jury prennent plusieurs critères en compte. Et attention, si vous comptez vous présenter pour exhiber votre sexe trop bien membré, vous risquez surtout de vous faire humilier!

« Nos experts juges prennent tout en compte: le look des participants en tenue de soirée et en maillot de bain, leur personnalité et la façon dont ils représentent l’homme avec un petit attribut idéal. Il faut célébrer les hommes moins membrés. Les autres ne doivent même pas penser à participer: ils seraient humiliés! »

Cette élection est donc réservée aux hommes qui sont fiers d’avoir été moins bien gâtés par la nature, tout comme Nick Gilronan.

« Je suis fier d’avoir remporté le concours », avait alors déclaré le jeune homme de 27 ans. « Je n’ai pas de complexe physique, il n’y avait donc pas de raison à ce que je porte un masque, comme d’autres participants. (…) J’ai vu la compétition comme un moment amusant et j’ai essayé de faire du show pour le public. Il semblerait que mes efforts aient payé. »

C’est bien connu, les hommes sont depuis toujours préoccupés par la taille de leur sexe. Mais Nick Girolnan, lui, il s’en fiche! Selon lui, tout ça n’est que le reflet de notre société moderne et les hommes ne devraient pas s’en inquiéter. A travers sa victoire, il avait donc tenu à livrer un beau message de tolérance.

« Elle n’importe pas. C’est la même chose avec le tour de poitrine. Nous sommes tous différents, mais les médias mettent l’accent sur certaines mensurations uniquement. La plupart des gens ne ressemblent pas aux mannequins. Certaines personnes se laissent avoir par cette image corporelle et complexent. Ils ne devraient pas. Pire encore, certaines personnes jugent les autres sur base de ces standards. C’est déconcertant. »

Alors à bas les complexes!

3251

A lire aussi

Suite N°7 : quand luxe rime avec rock

Irene

Est-ce une bonne idée d’aller courir quand il fait froid ?

Irene

Fricandelle, poulycroc, ragouzi,… c’est quoi au fait?

Irene

La mode française sur le web : de la chaussette au pull en cachemire !

Irene

Une pédicure de pro à la maison

Irene

Top 5 des meilleurs aliments coupe-faim

Irene